Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Doctorat → Tunisie → Thèse soutenue → 2019 → Contribution à l’étude de traitement des eaux usées par des procédés électrochimiques : application à la dégradation des colorants et des effluents hydriques

Ecole Nationale des Ingénieurs de Gabès (2019)

Contribution à l’étude de traitement des eaux usées par des procédés électrochimiques : application à la dégradation des colorants et des effluents hydriques

GAIED Faiçal

Titre : Contribution à l’étude de traitement des eaux usées par des procédés électrochimiques : application à la dégradation des colorants et des effluents hydriques

Auteur : GAIED Faiçal

Etablissement de soutenance : Ecole Nationale des Ingénieurs de Gabès

Grade : Doctorat en Génie Chimique – Procédés 2019

Résumé
En 1938, Antoine de Saint-Exupéry a écrit « Eau, tu n’es pas nécessaire à la vie, tu es la vie ». Certes, aujourd’hui et demain, l’eau est et sera toujours une source indispensable à la vie. Avec la croissance démographique, le développement des activités agricoles et industrielles et face à des réserves en eaux douces très limitées, le recours à l’utilisation des ressources en eau non conventionnelles (eaux saumâtres dessalées et eaux usées traitées) est au cœur des stratégies déployées dans pratiquement tous les pays du monde. Dans ce contexte, ce travail constitue une contribution au développement de l’utilisation des eaux usées traitées dans les secteurs agricole et industriel. Il s’intéresse en particulier aux procédés électrochimiques appliqués au traitement des eaux usées d’origines urbaine et industrielle. Les procédés étudiés sont l’« Electro-Coagulation (EC) », l’« Electro- Fenton Anodique (EFA) » et l’« Electro-Oxydation Avancée (EOA) » opérant avec et sans aération et utilisant selon les essais réalisés avec des anodes en Fer, en Platine ou bien en Diamant Dopé au Bore. Outre l’aspect économique, les principaux critères utilisés pour comparer les performances de ces procédés sont : le pH, la Demande Chimique en Oxygène (DCO), la Demande Biologique en Oxygène pendant 5 jours (DBO5), la Consommation Spécifique d’Energie Electrique (CSEE) et l’analyse microbiologique pour le traitement tertiaire. Les résultats obtenus montrent que le procédé de traitement « ElectroFenton Anodique (EFA)Fer » est le plus recommandé au niveau technicoéconomique.

Mots Clés  : Polluants des eaux usées, Electro-Coagulation, Electro Fenton Anodique, Electro-Oxydation Anodique.

Présentation

Version intégrale

Page publiée le 27 mars 2021