Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Doctorat → Tunisie → Thèse soutenue → 2019 → Etude Structurale et Fonctionnelle d’une Protéine LEA du groupe 3 impliquée dans la tolérance au stress abiotiques et biotiques chez le blé dur

Ecole Nationale d’Ingénieurs de Sfax (2019)

Etude Structurale et Fonctionnelle d’une Protéine LEA du groupe 3 impliquée dans la tolérance au stress abiotiques et biotiques chez le blé dur

KOUBAA Sana

Titre : Etude Structurale et Fonctionnelle d’une Protéine LEA du groupe 3 impliquée dans la tolérance au stress abiotiques et biotiques chez le blé dur

Auteur : KOUBAA Sana

Etablissement de soutenance : Ecole Nationale d’Ingénieurs de Sfax

Grade : Doctorat Génie Biologique 2019

Résumé
l’objectif de mon travail de thèse est l’isolement, la caractérisation structurelle et fonctionnelle d’une protéine LEA du groupe 3 et l’étude de son rôle dans la réponse aux contraintes environnementales. Pour cela, en un premier temps Nous avons réalisé un alignement multiple de séquences en acides aminées entre des espèces monocotylédones afin de désigner deux couples d’amorces. A partir d’un ARN stressé par le sel, nous avons obtenu une amplification par les amorces désignés. Le fragment obtenu a été isolé du gel et il a été purifié et cloné dans le vecteur pGmteasy . Le clone obtenu a été vérifié par digestion et par séquençage. Suite au clonage, nous avons produit et purifié la protéine TdLEA3 identifiée. Ainsi, nous avons exploré les propriétés structuro-fonctionnelles de cette protéine et nous avons étudié son effet dans l’amélioration de l’activité et la thermostabilité de certaines enzymes. Ces données sont rassemblées dans le premier chapitre. Dans le second chapitre, Le rôle protecteur de ces protéines a été mis en évidence par des études in vivo par des tests de survie bactérienne en milieu liquide et solide. La recherche d’activités antibactérienne et antifongique serait parmi les objectifs de cette deuxième partie de la thèse. Enfin dans une dernière partie, nous nous sommes intéressés à générer des plantes transgéniques d’Arabidopsis thaliana surexprimant TdLEA dans le but d’étudier son implication dans l’amélioration aux stress abiotiques. Ces plantes nous ont permis de montrer ue TdLEA3 a contribué à une meilleure tolérance au stress salin et oxydatif. Nous avons investigué le niveau d’expression de certains nombre de gènes liés aux stress abiotiques en comparants les plantes transgéniques et la lignée sauvage WT avec la méthode de Q-PCR

Présentation

Version intégrale

Page publiée le 30 mars 2021