Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Doctorat → Canada → Adoption et impact des innovations technologiques agricoles dans les filières maïs et arachide au Sénégal

Université Laval (2020)

Adoption et impact des innovations technologiques agricoles dans les filières maïs et arachide au Sénégal

Diagne, Aminata

Titre : Adoption et impact des innovations technologiques agricoles dans les filières maïs et arachide au Sénégal

Auteur : Diagne, Aminata

Université de soutenance : Université Laval

Grade : Doctorat en agroéconomie Philosophiæ doctor (Ph. D.) 2020

Résumé
Cette thèse s’intéresse à la problématique de l’adoption et de l’impact des innovations technologiques en agriculture. Elle a comme objectif général d’analyser l’adoption et l’impact des innovations technologiques agricoles diffusées par le Programme de Productivité Agricole en Afrique de l’Ouest (PPAAO) dans les filières maïs et arachide au Sénégal. Les innovations sont des variétés améliorées de semences de maïs pluvial et une machine permettant de traiter l’huile d’arachide contre les aflatoxines appelée table de traitement de l’aflatoxine. Pour répondre à l’objectif de notre thèse, au terme d’une introduction générale, nous avons élaboré deux chapitres faisant recours à une approche quantitative et un chapitre utilisant une approche qualitative. Le premier chapitre quantitatif a porté sur l’analyse de la dynamique et les facteurs d’adoption des semences améliorées de maïs au Sénégal Orientale et en Haute Casamance. Les résultats montrent que l’adoption des semences améliorées de maïs au Sénégal suit une dynamique de plusieurs groupes d’adoptant, et que les facteurs d’adoption peuvent être hétérogènes entre les groupes. Le deuxième chapitre quantitatif a évalué l’influence du fait d’être une femme sur l’adoption des innovations technologiques agricoles et déterminé les facteurs d’hétérogénéité des résultats trouvés à travers une méta-analyse portant sur 124 études empiriques. Les résultats ont montré qu’en moyenne le fait d’être une femme a une influence négative et significative sur l’adoption d’une technologie agricole. Cette influence diffère cependant, lorsque l’on analyse en fonction du type de technologie agricole. En effet, elle est négative et significative pour les semences améliorées et non significative pour les technologies de types fertilisants ou bonnes pratiques agricoles. Le chapitre qualitatif a étudié l’adoption et les effets des tables de traitement de l’huile artisanale d’arachide chez des groupements du Bassin arachidier au Sénégal. Les résultats montrent que l’aflatoxine est un phénomène dont les méfaits ne sont pas très connus par les groupements de femmes trituratrices rencontrés. L’adoption de la table s’est faite totalement chez certains groupements et partiellement chez d’autres. L’adoption de la table a augmenté les revenus des groupements de femmes, amélioré l’autonomie financière des femmes, amélioré leurs connaissances en aflatoxines, et renforcé leurs capacités.

Présentation

Version intégrale (2,4 Mb)

Page publiée le 11 avril 2021