Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Canada → Analyse du niveau de mise en oeuvre des politiques publiques et des actions gouvernementales visant la création d’environnements alimentaires sains au Sénégal

Moubarac, Jean-Claude (2019)

Analyse du niveau de mise en oeuvre des politiques publiques et des actions gouvernementales visant la création d’environnements alimentaires sains au Sénégal

Moubarac, Jean-Claude

Titre : Analyse du niveau de mise en oeuvre des politiques publiques et des actions gouvernementales visant la création d’environnements alimentaires sains au Sénégal

Auteur : Moubarac, Jean-Claude

Université de soutenance : Université de Montréal

Grade : Maîtrise (M.Sc.) en nutrition 2019

Résumé
Le Sénégal est confronté́ au double fardeau de la malnutrition mais l’influence des politiques publiques et des environnements alimentaires dans cette crise sont peu étudiés. Or, le gouvernement est actuellement engagé à développer les premières Recommandations Alimentaires Nationales (RANS). Dans ce contexte, l’objectif principal de cette étude est d’évaluer les politiques publiques et les actions gouvernementales visant la création d’environnements alimentaires sains au Sénégal en utilisant une méthodologie basée sur l’Indice de Politique pour un Environnement Alimentaire sain (Food-EPI) du réseau INFORMAS. Cette méthodologie permet de recenser, évaluer et définir un agenda de priorités pour les politiques publiques en misant sur une approche comparative et participative. D’abord, les actions gouvernementales et les politiques publiques mises en place par le gouvernement ont été recensées et ont constitué un document de preuves basé sur 43 indicateurs qui fut validé par la Cellule de Lutte contre la Malnutrition (CLM) du gouvernement. Ensuite, un groupe d’experts indépendants (n =15) et d’experts du gouvernement (n =16) a évalué le niveau de mise en œuvre des 43 indicateurs par rapport aux meilleures pratiques internationales en utilisant une échelle Likert. La plupart des indicateurs visant la création d’environnements alimentaires sains ont été qualifiés de « faible » (31 sur 43 soit 72%). L’indice de fiabilité inter-évaluateur était de 0.75 (IC : 0.70 - 0.80). Lors d’un atelier de priorisation, les mêmes experts ont identifié 45 actions prioritaires pour améliorer les environnements alimentaires au Sénégal et réduire le double fardeau de la malnutrition. Ce faisant, le projet a permis de réaliser une recension des actions gouvernementales et d’établir un agenda d’actions prioritaires supporté par un groupe d’experts nationaux. Il a permis de regrouper et de sensibiliser les acteurs nationaux autour des questions cruciales de nutrition publique et il fournira des informations contextuelles importantes au développement des RANS.

Présentation (Papyrus)

Version intégrale (2,2 Mb)

Page publiée le 10 mai 2021