Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Doctorat → Pays-Bas → 2004 → L’approche communicative des campagnes de sensibilisation en santé publique au Burkina Faso : les cas de la planification familiale, du sida et de l’excision

University of Groningen (2004)

L’approche communicative des campagnes de sensibilisation en santé publique au Burkina Faso : les cas de la planification familiale, du sida et de l’excision

Bougaïré-Zangréyanogho Marie Danielle

Titre : L’approche communicative des campagnes de sensibilisation en santé publique au Burkina Faso : les cas de la planification familiale, du sida et de l’excision

Auteur : Bougaïré-Zangréyanogho Marie Danielle

Université de soutenance : University of Groningen.

Grade : Doctor of Philosophy 2004

Objectif
L’objectif principal de cette recherche est d’apporter des réponses adéquates à notre question de départ. La situation que nous avons relatée plus haut laisse entrevoir que les stratégies IEC souffrent de nombreuses lacunes techniques et organisationnelles qui réduisent leur impact. Certes, les causes que nous avons évoquées sont à la fois d’ordre matériel et communicationnel. Cependant, notre réflexion portera principalement sur les difficultés inhérentes à la communication. D’une part, ceci relève de nos compétences et d’autre part, nous estimons que les activités de communication sont nécessaires et peuvent contribuer à résoudre les problèmes posés. Le choix de ce sujet s’explique également par la quasi-absence de recherches dans ce domaine au Burkina Faso. Les thèmes que nous étudions constituent des problèmes cruciaux pour le pays sans que leurs causes n’aient réellement été diagnostiquées jusqu’à présent. Après 7 ans d’action, le CNLPE (le Comité National de Lutte contre l’Excision), souligne dans son rapport que la recherche sur les mutilations génitales féminines est restée embryonnaire (Bilan de 7 ans d’activités du Comité National de Lutte contre l’Excision, 1997). Cette réalité se confirme par le constat d’Evelyne Foy : « une étude dans un contexte où la tradition est fortement ancrée, doit cerner les aspects de la communication traditionnelle et moderne. Cette question est d’autant plus impérieuse que les études d’impact sont plutôt rares de sorte que la spéculation et les suppositions prédominent lorsqu’il s’agit d’examiner l’efficacité d’une stratégie de communication » (Foy, 1996 : 8). Notre objectif est donc de dépasser les raisons apparentes qui ne mettent en cause que les croyances, les coutumes, et de faire ressortir les causes profondes qui résident au niveau des facteurs sociaux et situationnels et de la conception même des campagnes d’information

Présentation

Version intégrale (6 Mb)

Page publiée le 9 juin 2021