Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Doctorat → Maroc → Thèse soutenue → Caractérisation morphométrique de trois variétés de pommier (Malus domestica Borkh.) dans trois zones agroécologiques du Maroc, leur sensibilité au carpocapse (Cydia pomonella L.) et lutte non polluante contre ce ravageur

Université Sidi Mohamed Ben Abdellah Fès (2019)

Caractérisation morphométrique de trois variétés de pommier (Malus domestica Borkh.) dans trois zones agroécologiques du Maroc, leur sensibilité au carpocapse (Cydia pomonella L.) et lutte non polluante contre ce ravageur

Meni Mahzoum Abdelkader

Titre : Caractérisation morphométrique de trois variétés de pommier (Malus domestica Borkh.) dans trois zones agroécologiques du Maroc, leur sensibilité au carpocapse (Cydia pomonella L.) et lutte non polluante contre ce ravageur

Auteur : Meni Mahzoum Abdelkader

Université de soutenance : Université Sidi Mohamed Ben Abdellah Fès

Grade : Doctorat Ecologie et Biodiversité 2019

Résumé
La caractérisation morphologique du pommier dans la région du Moyen Atlas marocain porte sur trois variétés : Golden delicious, Royal gala et Starking delicious. Les parcelles étudiées se situent à des altitudes différentes et sont soumises à des pratiques culturales standards. Dans un premier temps, nous avons étudié la morphométrie du pommier des différentes variétés ; ce qui nous a permis de mettre en évidence les différents critères morphologiques distinctifs de ces variétés à différentes altitudes. Starking delicious étant la plus faible au niveau de ses mesures morphométriques. Dans un deuxième temps, en tenant compte de l’altitude de la parcelle, nous avons abordé la dynamique des populations de carpocapse (Cydia pomonella L.), ravageur du pommier, en fonction de nombreux facteurs, dont la variété, les points cardinaux et le niveau de la plante. Les résultats obtenus ont montré un lien étroit entre l’ensemble de ces facteurs et le taux d’infection par le carpocapse. En outre, la variété Starking delicious étant la moins attaquée. Au niveau de l’orientation, la partie Nord de la plante se montre la moins infestée. Quant au niveau de la plante, la position moyenne est la plus attaqué par les larves de C. pomonella. En dernier lieu, nous avons mené une étude de lutte contre les larves de carpocapse, en utilisant les extraits aqueux de trois plantes aromatiques et médicinales : Mentha pulegium, Lavandula officinalis et Cupressus sempervirens, in vitro comme in vivo. Les résultats obtenus ont montré que ces extraits ont un effet répulsif, relativement important, avec un effet très apparent de L. officinalis utilisée à forte concentration (300g/l).

Présentation (Toubk@l)

Version intégrale (5 Mb)

Page publiée le 14 mai 2021