Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Doctorat → Maroc → Thèse soutenue → Fertilisation en verger d’agrumes : Caractérisation de la dynamique des éléments minéraux dans les feuilles et Optimisation des apports nutritionnels

Université Ibnou Zohr – Agadir (2017)

Fertilisation en verger d’agrumes : Caractérisation de la dynamique des éléments minéraux dans les feuilles et Optimisation des apports nutritionnels

Ayoub Mohamed

Titre : Fertilisation en verger d’agrumes : Caractérisation de la dynamique des éléments minéraux dans les feuilles et Optimisation des apports nutritionnels

Auteur : Ayoub Mohamed

Université de soutenance : Université Ibnou Zohr – Agadir

Grade : Doctorat 2017

Résumé partiel
Notre travail s’inscrit dans une démarche de recherche scientifique qui vise à améliorer la productivité du verger agrumicole par l’élaboration de programmes nutritionnels fondés sur la bonne connaissance des exigences nutritionnelles des variétés communément plantées dans notre région et adaptés aux conditions édapho-climatiques national et plus précisément de la région de Souss Massa, première zone de production d’agrumes du pays. C’est une contribution qui vise à optimiser et à rationaliser les apports en éléments nutritifs afin d’assurer une bonne croissance des arbres, un rendement optimal en quantité et en qualité des fruits récoltés ainsi qu’une optimisation des coûts économiques et écologiques. Ce travail a été réalisé en deux parties : dans la première, les exigences nutritionnelles en azote, phosphore et potassium de trois variétés de clémentines à grand intérêt commerciale (Orogrande, Nules et Nour) ont été déterminées via des diagnostics foliaires mensuels permettant la caractérisation de la dynamique saisonnière des ces éléments majeurs dans les feuilles de ces trois variétés. Les résultats obtenus dans cette première partie ont révélé une mauvaise répartition de l’apport de l’azote et de potassium par les programmes de fertilisation communément utilisés par les agriculteurs locaux et un problème de l’assimilation du phosphore, ce qui peut influencer le rendement et la qualité des fruits récoltés. Pour corriger ces défaillances, l’apport du phosphore aux arbres d’agrumes par des applications foliaires pendant la période hivernale du cycle annuel (période à basse température de l’air et du sol) a été proposé. En ce qui concerne l’azote, il est important de changer le mode de répartition des apports afin de combler les besoins élevés en cet élément lors de la phase de division cellulaire par des apports supplémentaires avant le début et pendant cette phase cruciale de la formation des fruits. En outre, il est important de satisfaire les besoins élevés en potassium par des apports supplémentaires de cet élément avant le début et pendant la phase du grossissement et de la maturation des fruits. En ce qui concerne l’effet variétal sur la dynamique des éléments minéraux dans les feuilles du clémentinier, il a été démontré que la variété tardive « Nour » semble avoir la capacité d’accumuler dans ses feuilles des concentrations plus élevées en azote que les variétés semi-précoce « Orogrande » et de saison « Nules » tandis que pour les valeurs de potassium, les teneurs de cet élément dans les feuilles de cette variété sont faibles et insuffisantes, surtout pendant les phase de croissance des pousses végétatives au début du cycle et de maturation des fruits. Il est donc très important de rationnaliser les apports en azote et en potassium chez la variété « Nour » afin de maintenir un équilibre optimal entre le croissance végétative et la fructification des arbres pour mieux contrôler le phénomène de l’alternance de production très réputé chez cette variété à grand intérêt commercial. Dans la deuxième partie, six programmes de fertilisation (six traitements) ont été proposés sur la base des résultats obtenus lors de la première partie du présent travail. Ces programmes sont obtenus en fixant la quantité annuelle du phosphore (P2O5) apporté à 70 kg/ha et en variant les quantités apportées en azote et en potassium ainsi que les moments d’apport de ces éléments

Présentation (Toubk@l)

Page publiée le 6 mai 2021