Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Doctorat → Maroc → Thèse soutenue → Caractérisation hydrogéophysique des systèmes a aquifères de la zone de transition plateau de Settat Pen Ahmed-Plane de Berchid

Université Ibn Tofail - Kénitra (2015)

Caractérisation hydrogéophysique des systèmes a aquifères de la zone de transition plateau de Settat Pen Ahmed-Plane de Berchid

El Gasmi, El Houssine

Titre : Caractérisation hydrogéophysique des systèmes a aquifères de la zone de transition plateau de Settat Pen Ahmed-Plane de Berchid

Auteur : El Gasmi, El Houssine

Université de soutenance : Université Ibn Tofail - Kénitra

Grade : Doctorat 2015

Résumé
Le sujet traite le flux qui arrive par voie souterraine à travers les limites du plateau de Settat et la plaine Berrechid. On outre l’évolution structurale du bassin de Berrechid. Plateau Settat Ben Ahmed et la dépression de Mdakera, ansi que la nature des terrains constituant les trois domaines a fait qu’une partie des eaux qui peut être récupérée par le plateau Settat Ben Ahmed peut alimenter la plaine de Berrechid par drainage souterrain. La variation de la nature physique de cette limite provoque une variation de flux qui transite le long de ce contrat. Le plateau de Settat-Ben Ahmed et la dépression de Mdakera sont caractérisés par un climat semi-aride à saisons contrastées et par un système aquifère multicouche : constitue de calcaire, de calcaires gréseux et de grès phosphaté de la série méso-cénozoïque. La recherche des nappe phréatiques constitue un paramètre fondamental dans l’étude hydrogéologique et hydrodynamique des écoulements souterrains, elle n’est considérée : le plus souvent, qu’un simple paramètre de calage du bilan hydrogéologique en raison de la difficulté d’estimer avec précision la pluie efficace atteignant les nappes. Le plateau de Settat Ben Ahmed constitué une unité géomorphologique liée au plateau du phosphate, néanmoins cette partie du plateau des phosphates englobe une unité hydrogéologique indépendante de la partie Est et Sud du plateau des phosphates. ; il s’agit d’un aquifère discontinu, comportant plusieurs nappes à surface libre contiguës. Parfois sans communication entre elles. La modélisation de fonctionnement hydrodynamique d’un aquifère discontinu, comportant plusieurs nappes à surfaces libres contiguës, et l’aquifères de la plaine de Berrechid dépend de l’identification de nature des relations géologiques, hydrogéologiques, et hydrodynamiques que relient les deux unités. Dont la recharge constitue l’in des facteurs d’impact majeur sur le fonctionnement du système. En effet, l’existence d’une zone de drainage entre les deux unités implique l’exploitation d’une technique de calcul du cycle hydrologique à travers un traitement hydro-climatologique pour approcher, le plus fidèlement possible, les valeurs réelles de la recharge de l’aquifère hydrogéologique dans le plateau de Settat Ben Ahmed et Mdakera

Présentation (Toubk@l)

Page publiée le 4 mai 2021