Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Doctorat → Maroc → Thèse soutenue → Contribution à la valorisation des plantes médicinales du pouvoir antibactérienne, antifongique, antioxydant et anticorrosion des huiles essentielles

Université Ibn Tofail - Kénitra (2017)

Contribution à la valorisation des plantes médicinales du pouvoir antibactérienne, antifongique, antioxydant et anticorrosion des huiles essentielles

Lakhrissi, Bouchra

Titre : Contribution à la valorisation des plantes médicinales du pouvoir antibactérienne, antifongique, antioxydant et anticorrosion des huiles essentielles

Auteur : Lakhrissi, Bouchra

Université de soutenance : Université Ibn Tofail - Kénitra

Grade : Doctorat 2017

Résumé
Deux espèces de la famille des lamiacées ont été choisies pour une caractérisation et valorisation de leurs huiles essentielles. L’origan (matériel d’étude du présent travail) d’Ouazzane, la marjolaine de salé. Les huiles essentielles de la marjolaine (HEM) et de l’origan (HEO) sont obtenues par hydro distillation dans un appareil de type Clevenger. Le rendement le plus élevé est obtenu à partir des feuilles (2.50%) pour la marjolaine et (2.34%) pour l’origan. Nous avons essayé de déterminer les compositions chimiques, les propriétés physico-chimiques et évaluer l’activité antibactériennes, antifongiques, antioxydants et anticorrosion des huiles essentielles précitées. L’analyse par chromatographie en phase gazeuse a révélé l’existence de 12 éléments chimiques dans l’HEM. Ces derniers représentent 82.58% du total des composés chimiques présents dans l’huile essentielle. Et le 4-terpineol, 5-Isoropyl-2-methylbicyclo [3.1.0] hexan-2-ol et le Carvacrol en tête de cette composition avec un pourcentage de 49.4%.16 élément chimiques ont été identifiés comme majoritaires dans l’HE de l’Origan. Ils représentaient 98.52% du total des éléments chimiques qui s’y trouvent. De même, le beta.-Myrcene, (+)-4-Carene et alpha.-Thujene occupe la première place avec un pourcentage de 39%. L’activité antibactérienne des deux HE était positive sur toutes les bactéries pathogènes gram négatif et gram positif expérimentées sauf Pseudomonas aeroginosae. Le pouvoir antifongique a été expérimenté par la méthode de diffusion des HE sur la gélose au sabouraud. Les huiles essentielles des deux plantes ont montré une forte activité antifongique vis-à-vis de Candida albicans. Pour ce qui est pouvoir antioxydant, la détermination est accomplie par la méthode de DPPH et la méthode de FRAP in vitro. D’après les résultats obtenus, les huiles essentielles testées sont dotées d’un potentiel antioxydant modéré par rapport aux antioxydants standards employés. Le test anticorrosif a été également réalisé. Les huiles essentielles ont été examinées pour évaluer leur pouvoir anticorrosif vis-à-vis d’un acier C38 trompé dans une solution d’HCI 1 M. Les méthode électrochimiques et gravimétriques étaient nos outils de détermination. Les résultats expérimentaux ont révélé que les deux huiles essentielles ont un effet inhibiteur de la corrosion de l’acier mis dans la solution HCI 1M.

Présentation (Toubk@l)

Page publiée le 3 mai 2021