Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Maroc → Master → Contribution à l’étude phytochimique et les activités biologiques de la plante Cistus ladanifer de la région de Taza

Université Sidi Mohamed Ben Abdellah Fès (2019)

Contribution à l’étude phytochimique et les activités biologiques de la plante Cistus ladanifer de la région de Taza

KARTIBOU Majdouline

Titre : Contribution à l’étude phytochimique et les activités biologiques de la plante Cistus ladanifer de la région de Taza

Auteur : KARTIBOU Majdouline

Etablissement de soutenance : Université Sidi Mohamed Ben Abdellah Fès

Grade : Master Sciences et Techniques Biotechnologie Microbienne 2019

Résumé
Les recherches actuelles sont focalisées sur les molécules douées d’activités biologiques d’origine naturelle. L’objectif de cette étude est l’évaluation de l’activité antioxydante, antimicrobienne et antiproliférative de l’extraits méthanolique et éthanolique obtenus par macération de la parties aériennes de la plante Cistus ladanifer récoltées dans la région de Taza. Le screening phytochimiques a permis de mettre en évidence la présence de polyphénols, flavonoïdes et tanins dans les extraits méthanolique et éthanolique. La teneur en polyphénols totaux a été déterminée en utilisant le réactif de Folin-Ciocalteu. L’activité antioxydante a été réalisée par la méthode de piégeage du radical libre (2,2’-diphenyl-1- picrylhydrazyl) DPPH et la méthode pouvoir réducteur du Fer (FRAP). L’activité antimicrobienne des extraits a été réalisée contre 5 souches bactériennes par la technique de diffusion sur disque en milieu gélosé et la détermination de la concentration minimale inhibitrice (CMI) a été effectuée par la méthode de microdilution sur microplaque. L’évaluation de l’activité antioxydante par la méthode du piégeage du radical libre DPPH et FRAP des différents extraits de Cistus ladanifer a montré que l’ensemble de nos extraits possèdent un pouvoir antioxydant en particulier l’extrait méthanolique de Cistus ladanifer. Les résultats de l’activité antimicrobienne montrent que l’extrait éthanolique présente une activité inhibitrice plus forte que celle de l’extrait méthanolique pour la plante Cistus ladanifer. Les deux extraits de Cistus ladanifer ont présenté un effet inhibiteur contre les souches de Proteus mirabilis, Bacillus subtilis. Les extraits méthanolique et éthanolique en plus d’un control positif (la colchicine) et un autre négatif (l’eau distillée) ont fait l’objet d’une évaluation de leurs activités antiprolifératives. Celle-ci comprenant un test biologique en traitant les graines de cresson pendant 48h à 25°C±1 après une germination de 24h dans l’eau distillée puis une comparaison des profils protéolytiques des graines traitées par les extraits avec ceux des graines traitées avec l’eau distillée et la colchicine par électrophorèse SDS-PAGE qui contient la gélatine comme substrat

Mots clés : Cistus ladanifer, screening, activité antibactérienne, antigerminative, antioxydante

Présentation

Page publiée le 7 mai 2021