Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Maroc → Master → Identification des caractéristiques des 20 génotypes de Vicia faba L. en relation avec le rendement à l’aide des modèles de régression

Université Sidi Mohamed Ben Abdellah Fès (2019)

Identification des caractéristiques des 20 génotypes de Vicia faba L. en relation avec le rendement à l’aide des modèles de régression

MOUSSAMIH Youssra

Titre : Identification des caractéristiques des 20 génotypes de Vicia faba L. en relation avec le rendement à l’aide des modèles de régression

Auteur : MOUSSAMIH Youssra

Etablissement de soutenance : Université Sidi Mohamed Ben Abdellah Fès

Grade : Master Sciences et Techniques Gestion et Conservation de la Biodiversité 2019

Résumé
La culture de la fève (Vicia faba L.) a une grande importance, dans la filière des légumineuses alimentaires au niveau national, du fait qu’elle occupe en moyenne à peu près la moitié de la superficie emblavée en légumineuses alimentaires, d’où l’étude des caractéristiques des différents génotypes de cette plante s’avère nécessaire. La présente étude a pour objectif d’étudier et d’identifier les caractéristiques de différents génotypes de Vicia faba L. en relation avec le rendement à l’aide des modèles de régression. Pour répondre à cet objectif, nous avons testé 20 lignées de fève et fèverole avec trois répétitions. Les paramètres étudiés sont : la hauteur, le nombre de tiges, le nombre des noeuds fructifères, le nombre des gousses, le nombre des graines par gousses, le nombre des graines par plante, le poids des graines et le rendement par plante. Les résultats obtenus pour ces caractères morphologiques étudiés ont montré une assez grande variabilité pour les différentes lignées testées. Toutes les lignées testées diffèrent significativement pour la surface foliaire, et elles sont très hautement significatives pour la hauteur, alors que pour les composantes de rendements étudiés, l’analyse de la variance n’a pas permis de déceler des différences significatives entres ces lignées. Par ailleurs, l’analyse des corrélations partielles a permis de mettre en évidence des corrélations positives et significatives pour tous les caractères étudiés, à l’exception de la corrélation du nombre de tige avec la hauteur. La méthode ascendante utilisée dans la régression linéaire multiple a permis de retenir le modèle incluant le nombre de graines par plante, le nombre de gousses totales et le nombre de noeuds fructifères par plante. La validité du modèle a été bien vérifiée (Les résiduelles doivent suivre une distribution normale et la variance résiduelle doit être constante). Les résultats obtenus montrent que pour les trois répétitions, la lignée 19 de féverole a réalisé le rendement le plus élevé par rapport aux autres féveroles, et la lignée 5 de fève dépasse les autres fèves. L’améliorateur pourra sélectionner les lignées productives sur la base des trois critères du modèle de régression retenu à savoir le nombre de graines par plante, le nombre de gousses totales et le nombre de noeuds fructifères par plante. L’évaluation des caractéristiques, des différents génotypes de ces 20 lignées de fève et féverole, nous a permis d’appréhender le degré de variabilité entre les lignées pour les différentes variables mesurées. Cette étude nous a permis de compléter une base de données. Cette variabilité va être exploitée par le Laboratoire d’Amélioration de la Fève et de la Féverole

Mots clés : composantes de rendement, fève, féverole, lignée, régression, rendement, Vicia faba

Présentation

Version intégrale

Page publiée le 7 mai 2021