Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Maroc → Master → Etude ethnopharmacologique des plantes antidiabétique de la ville de Fès et évaluation de l’effet antidiabétique de l’extrait phénolique des feuilles d’Olea europaea

Université Sidi Mohamed Ben Abdellah Fès (2019)

Etude ethnopharmacologique des plantes antidiabétique de la ville de Fès et évaluation de l’effet antidiabétique de l’extrait phénolique des feuilles d’Olea europaea

ZNIFECHE Amal

Titre : Etude ethnopharmacologique des plantes antidiabétique de la ville de Fès et évaluation de l’effet antidiabétique de l’extrait phénolique des feuilles d’Olea europaea

Auteur : ZNIFECHE Amal

Etablissement de soutenance : Université Sidi Mohamed Ben Abdellah Fès

Grade : Master Sciences et Techniques Gestion et Conservation de la Biodiversité 2019

Résumé
Le diabète sucré constitue un véritable problème de santé publique dans le monde, cependant le nombre d’études en matière de recherche de nouvelles molécules capables de prévenir ou même de retarder l’apparition des complications liées au diabète, reste très limité. La présente étude a porté sur une enquête ethnobotanique au niveau du CHU de Fès à l’issue de laquelle nous avons sélectionné la plante d’Olea europaea pour évaluer l’activité antidiabétique de l’extrait phénolique de ses feuilles à différentes doses 100 mg/kg/jour et 150mg/kg/jour, sur des souris Swiss albinos rendues diabétiques par injection de l’alloxane. Le traitement des souris par l’extrait phénolique administrée par voie orale à différentes doses pendant 28 jours a permis une diminution de la glycémie sanguine et une protection des souris contre la perte massive du poids corporel. Cependant, cet extrait a eu un effet secondaire traduit par la mort de certaines souris suite à des signes d’intoxication et une augmentation de la masse relative du foie et des riens, ces signes de toxicité sont dose-dépendants En conclusion, la présente étude suggère que l’extrait phénolique de la plante a un effet bénéfique sur le contrôle de diabète par diminution de la glycémie et un effet toxique dose-dépendant. Toutefois, de nouvelles études se veulent nécessaires afin de déterminer une dose efficace non toxique et d’identifier les molécules biologiquement actives pour connaitre avec précision le ou les mécanismes moléculaires responsables de ces effets.

Mots clés : Activité antidiabétique, Alloxane, Enquête ethnobotanique, Extrait phénolique, Glycémie, Olea europaea, Toxicité.

Présentation

Version intégrale

Page publiée le 7 mai 2021