Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Maroc → Master → Analyse de l’état sanitaire des cormes et du sol safranier originaire de Laanoucer et Taliouine/ Lutte biologique

Université Sidi Mohamed Ben Abdellah Fès (2019)

Analyse de l’état sanitaire des cormes et du sol safranier originaire de Laanoucer et Taliouine/ Lutte biologique

GHAFFOULI Abir

Titre : Analyse de l’état sanitaire des cormes et du sol safranier originaire de Laanoucer et Taliouine/ Lutte biologique

Auteur : GHAFFOULI Abir

Etablissement de soutenance : Université Sidi Mohamed Ben Abdellah Fès

Grade : Master Sciences et Techniques Gestion et Conservation de la Biodiversité 2019

Résumé
L’identification macroscopique et microscopique des champignons attaquant les bulbes et le sol du safran provenant de Laanoucer et Taliouine, a montré la présence de Penicilium cyclopium, Penicilium sp, Rhizopus, Monacrospium sp, Rhizoctonia violacae, Thrycophyton sp, Fusarium sp. Ces derniers causent de graves maladies et des dégâts importants qui diminuent le rendement et la qualité de production du safran, afin d’empêcher le développement de certains microchampignons, nous avons proposé l’utilisation de l’huile essentielle de Chenopodium.ambrosioides extraite par hydro distillation, sur deux isolats Fusarium sp et Trycophyton sp, par la méthode de contacte directe. L’efficacité de chaque concentration de l’H.E étudiée, est estimée par le calcul du pourcentage d’inhibition de la croissance du champignon testé. Avec un rendement de 1.02%, l’huile essentielle de Chenopodium.ambrosioides a montré une efficacité remarquable sur les deux souches avec une concentration minimale inhibitrice CMI de 2μl/ml. Ces résultats bien que préliminaires, témoignent d’une bonne activité antifongique, permettant de limiter, voire de stopper le développement de l’agent pathogène.

Mots clés : Activité antifongique, champignons, Chenopodium.ambrosioide, huile essentielle, identification macroscopique, identification microscopique, pourcentage d’inhibition.

Présentation

Page publiée le 7 mai 2021