Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Maroc → Master → Contrôle de quelques maladies de post-récolte des mandarines ; cas du mandarinier Nadorcott

Université Sidi Mohamed Ben Abdellah Fès (2019)

Contrôle de quelques maladies de post-récolte des mandarines ; cas du mandarinier Nadorcott

EL HARCH Si Mohamed

Titre : Contrôle de quelques maladies de post-récolte des mandarines ; cas du mandarinier Nadorcott

Auteur : EL HARCH Si Mohamed

Etablissement de soutenance : Université Sidi Mohamed Ben Abdellah Fès

Grade : Master Sciences et Techniques Gestion et Conservation de la Biodiversité 2019

Résumé
La filière agrumicole au Maroc fait partie des secteurs générateurs de revenus, mais il existe toujours des pertes accrues qui sont généralement dues aux attaques fongiques les plus répandus chez les agrumes tel que Penicillium. L’utilisation de différentes fongicides chimiques, notamment tout appartenant de la famille des Triazoles, ouvre de nouvelles perspectives aux traitements des agrumes en vue d’éviter les pourritures qui se manifestant au cours du transport et de l’entreposage. Dans un premier temps, nous avons évalué in vivo l’efficacité de six produits antifongiques par deux types de traitements (pulvérisation et immersion) et suivre l’état phytosanitaire des fruits de mandarinier Nadorcott, entreposé a l’air ambiant. Ensuite, la deuxième partie de ce travail a été consacrée à évaluer in vitro l’effet antifongique des matières actives des triazoles sur Saccharomyces cerevisiae et Aspergilus niger sur milieux gélosés. Un certain nombre de résultats obtenus avec le propiconazole confirme l’action de ce produit pour les principaux parasites fongiques chez les agrumes en particulier les mandarines Nadorcott.

Mots clés : Agrumes, Mandarinier Nadorcott, post-récolte, penicillium, Aspergilus niger, Saccharomyces cerevisiae, Propiconazole,

Présentation

Page publiée le 7 mai 2021