Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Maroc → Master → Valorisation agro-écologique du romarin (Rosmarinus officinalis L) et technologique par voie de synuthèse chimique du l’un de ses composés majoritaires (Camphre) commercialisés à léchelle industrielle au Maroc

Université Sidi Mohamed Ben Abdellah Fès (2019)

Valorisation agro-écologique du romarin (Rosmarinus officinalis L) et technologique par voie de synuthèse chimique du l’un de ses composés majoritaires (Camphre) commercialisés à léchelle industrielle au Maroc

SATTEIH Mohammed

Titre : Valorisation agro-écologique du romarin (Rosmarinus officinalis L) et technologique par voie de synuthèse chimique du l’un de ses composés majoritaires (Camphre) commercialisés à léchelle industrielle au Maroc

Auteur : SATTEIH Mohammed

Etablissement de soutenance : Université Sidi Mohamed Ben Abdellah Fès

Grade : Master Sciences et Techniques : Chimie des Molécules Bio Actives 2019

Résumé
Dans ce travail, nous avons étudié quelques propriétés biochimiques, physico-chimiques et biologiques (antimicrobienne et antioxydant), et la méthode des cendres (Totales-insoluble dans l’acide-soluble dans l’eau) du romarin (Rosmarinus officinalis). Nous avons effectué une étude comparative du romarin qui provient de deux régions différentes (Midelt et Outat El haj) durant les six mois allant de Juin à Novembre. D’après ces analyses nous avons remarqué que le romarin de la région d’OT présente un rendement maximal en HE (2,6%) dans le mois juillet, mais en Midelt on note une valeur maximale en HE (2,5%) durant le mois octobre. Le taux d’humidité de romarin de Midelt est plus élevé (11,95%) à juillet par rapport à Outat El haj qui est égale (10,7%) à novembre. Ainsi que les teneurs en protéines et en sucres réducteurs sont plus importantes dans cette région avec des valeurs maximales respectivement (6,96mg/100g) en juillet et (0,015mg/100g) en novembre. Or le romarin d’Outat El haj est essentiellement caractérisé par les métabolites secondaires (les flavonoïdes (1,59mg/100g) en novembre). De plus nous avons constaté que les huiles essentielles du romarin d’Outat El haj présente une activité anti-radicalaire plus importante que celle de Midelt. Pour l’activité anti-microbienne des HEs de même espèce de Midelt plus efficace que celles d’Outat El haj, Concernant les cendres on constate que la région Outat El haj est caractérisé par des teneurs en cendre (totales-insoluble dans l’acide-soluble dans l’eau) supérieurs à celles de la région Midelt. La valorisation commerciale du romarin (Rosmarinus officinalis ) a été initiée par modification chimique de son composé majoritaire (le camphre) par la réaction de réduction de la fonction cétone, suivi d’une réaction de -O-alkylation. Cette synthèse chimique nous amené à produire une molécule bio active (Isobornéol-O-alkylé) de haute valeur ajouté. Le résultat de test antimicrobien sur Isobornéol et Isobornéol-O-alkylé a montré que la molécule synthétisée est plus performante.

Mots clés : PAM, Rosmarinus officinalis, biochimie, huiles essentielles, Activité anti-microbienne, antioxydante, Les cendres, Activité anti oxydant, Camphre, Isobornéol, O-alkylation.

Présentation

Page publiée le 6 mai 2021