Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Maroc → Licence → Évaluation de la diversité de certaines lignées de carthame

Université Sidi Mohamed Ben Abdellah Fès (2019)

Évaluation de la diversité de certaines lignées de carthame

ABJAOU Sanae

Titre : Évaluation de la diversité de certaines lignées de carthame

Auteur : ABJAOU Sanae

Etablissement de soutenance : Université Sidi Mohamed Ben Abdellah Fès

Grade : Licence Sciences et Techniques Biotechnologie et Valorisation des PhytoRessources 2019

Descriptif
Le carthame est une culture oléagineuse qui présente des avantages agronomiques importants dont essentiellement l’adaptation aux conditions climatiques arides et semi- arides (Weiss, 2000). Cette caractéristique lui permet d’être une meilleure alternative aux cultures oléagineuses au Maroc particulièrement dans le présent contexte incarné par des changements climatiques parfois extrêmes (Nabloussi et Boujghagh, 2006). A l’échelle mondiale, environ 734 000 tonnes de carthame sont produites sur une superficie de 937 000 ha (FAOSTAT, 2014). Au Maroc, la culture de carthame pour la production d’huile, a été lancée en 1965, mais a été abandonnée depuis 1992, principalement pour des raisons commerciales. De plus, les prix de vente de la production n’ont pas été fixés, ni garantis comme c’était le cas pour le tournesol et le colza. En outre, le rendement en graines et la teneur en huile étaient très faibles en raison du manque de variétés adaptées aux conditions locales et de la mauvaise conduite technique adoptée par les agriculteurs (Nabloussi et Boujghagh, 2006). Cependant, en 2005, le Ministère de l’Agriculture a appelé à la relance et au développement de la culture du carthame. Dans ce contexte, un nouveau programme d’amélioration de carthame a été lancé. L’objectif est de développer de nouvelles variétés inermes, à forte valeur technologique, caractérisée par un cycle végétatif plus court, un rendement en grains et une teneur en huile plus élevés que les trois variétés enregistrées (Zitghani, Cartmar et Cartafi). Parmi ces trois variétés, les deux premières sont inermes et caractérisées par un rendement assez élevé entre 1,60 et 2 t/ha ; cependant leur teneur en huile était faible (< 30%) (Nabloussi and Boujghagh, 2006). En somme, les variétés recherchées devraient avoir une teneur en huile proche de 40 %, précoces pour esquiver à la sécheresse de fin de saison et inermes (ou peu épineux) pour convenir aux pratiques de conduite traditionnelles, telles que la récolte à la main. Notre travail a pour objectif de caractériser et d’évaluer quelques lignées de carthame, faisant partie des ressources génétiques de l’INRA, par le biais de quelques paramètres morphologiques, physiologiques, phénologiques et pathologiques.

Présentation

Version intégrale

Page publiée le 9 mai 2021