Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Doctorat → France → 2018 → La gouvernance territoriale par les chartes foncières locales dans la région des hauts bassins / Burkina Faso

Université Paul Valéry (Montpellier) 2018

La gouvernance territoriale par les chartes foncières locales dans la région des hauts bassins / Burkina Faso

Karambiri, Sheila

Titre : La gouvernance territoriale par les chartes foncières locales dans la région des hauts bassins / Burkina Faso

Territorial governance by local charters in Haut-Bassins Region in Burkina Faso

Auteur : Karambiri, Sheila

Université de soutenance : Université Paul Valéry (Montpellier).

Grade : Doctorat : Geographie et aménagement de l’espace : Montpellier 3 : 2018

Résumé partiel
La participation et la coordination des acteurs dans la gestion du territoire visent une meilleure efficacité. Ainsi, en milieu rural burkinabé, la problématique de la sécurisation foncière a conduit depuis 2009 à la mise en place des chartes foncières locales. Celles-ci se fondent sur des accords locaux de gestion des ressources naturelles d’utilisation commune conforment aux lois sectorielles et respectant les spécificités locales. Dans la pratique, la charte foncière locale fait face à la nécessité d’articulation et de coordination des usages et des activités pour une production durable, induisant la question principale de recherche : « quels rôles jouent les chartes foncières locales dans la gouvernance des territoires qui en sont dotés »  ? L’hypothèse principale est : « la charte foncière locale permet la gouvernance territoriale, car elle favorise la connaissance du territoire, les changements dans les pratiques des acteurs et qu’elle entraîne des effets territoriaux par la reconfiguration des réseaux d’acteurs ». Les études de cas des chartes foncières locales de Bama et de Koumbia, furent conduites dans la région des Hauts-Bassins à l’ouest du Burkina Faso, zone de forte production agricole du pays. Koumbia est située dans le bassin cotonnier et agropastoral et Bama dans l’une des premières plaines rizicoles du pays. Des entretiens semi-directifs et de l’observation directe ont permis de vérifier notre hypothèse au prisme du cadre d’analyse de la gouvernance territoriale. L’analyse de contenu, le diagnostic territorial et la typologie des règles de gestion connues par les acteurs sont les méthodes spécifiques de traitement des données.

Présentation (SUDOC)

Version intégrale

Page publiée le 14 mai 2021