Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Doctorat → Tunisie → Thèse soutenue → 2015 → L’hydrosystème des sebkhas al Kalbiyya et Halq al Minjil (Tunisie centre orientale) : dynamiques hydro-morphosédimentaires, paléoenvironnements et évolution des paysages pendant l’Holocène

Université de Tunis I (2015)

L’hydrosystème des sebkhas al Kalbiyya et Halq al Minjil (Tunisie centre orientale) : dynamiques hydro-morphosédimentaires, paléoenvironnements et évolution des paysages pendant l’Holocène

Boujelben Abdelkarim

Titre : L’hydrosystème des sebkhas al Kalbiyya et Halq al Minjil (Tunisie centre orientale) : dynamiques hydro-morphosédimentaires, paléoenvironnements et évolution des paysages pendant l’Holocène

The hydrosystem sebkhas al Kalbiyya and Halq al Minjil : hydro-morphosedimentary dynamic, paleoenvironmental and lanscape evolution during the Holocene

Auteur : Boujelben Abdelkarim

Université de soutenance : Université de Tunis I cotutelle Université de Caen Normandie.

Grade : Doctorat : Géographie physique : Tunis : 2015

Résumé
La thèse porte sur la partie aval du bassin versant de la Tunisie centrale, de la sebkha continentale al Kalbiyya à la sebkha côtière Halq al Minjil. L’ampleur et la variété des formes et des formations et le développement d’anciens dépôts lacustres et lagunaires posent d’importants problèmes concernant l’évolution holocène du fonctionnement hydro-morphosédimentaire des sebkhas actuelles et du système fluvial immédiat. Ce travail s’interroge sur leurs origines et leurs expressions morphogéniques et paléoenvironnementales. L’approche est pluridisciplinaire et multiscalaire. Les principaux résultats de l’étude sont : (1) la complexité des répartitions spatio-temporelles et les stratigraphies intéressantes des sédiments très hétérogènes de fonds et de bordures des sebkhas. (2) la succession d’au moins quatorze grandes phases holocènes de sédimentation et de quatre systèmes continentaux et paraliques de fonctionnement hydrologique dans chacun des enclaves al Kalbiyya et Halq al Minjil. (3) la pluralité des modèles hydroéoliens polyphasés des bordures de sebkhas. (4) l’ampleur des dépôts et la multiplicité des caractères morphométriques et formationnels d’une variété de modelés, surtout d’âge historique, dans le système fluvial. (5)Le dysfonctionnement hydromorphologique irréversible des sebkhas actuelles en systèmes de lacs et de lagunes depuis la deuxième moitié de l’Holocène moyen. (6)l’instabilité de la morphogenèse et des environnements dont les facteurs sont essentiellement inféodés aux variations eustatiques et aux variabilités holocènes des températures et des précipitations en domaine bioclimatique semi-aride méditerranéen. (7) l’élévation du niveau marin relatif de +71 cm vers 4965±35 BP et de +187 cm vers 4365±50 BP. (8)Les premiers indices d’une emprise des sociétés agro-pastorales sur les milieux remontent au IIIème millénaire BC. (9)le rôle de la néotectonique est localisé.

Présentation (SUDOC)

Version intégrale (78 Mb)

Page publiée le 17 mai 2021