Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Doctorat → Madagascar → Application of Municipal Wastewater Technology to Semi- arid Regions : A Pilot Study using a Constructed Wetland in Toliara city, Madagascar

UNIVERSITE DE TOLIARA (2011)

Application of Municipal Wastewater Technology to Semi- arid Regions : A Pilot Study using a Constructed Wetland in Toliara city, Madagascar

Hamelo, Solfi J.

Titre : Application of Municipal Wastewater Technology to Semi- arid Regions : A Pilot Study using a Constructed Wetland in Toliara city, Madagascar

Auteur : Hamelo, Solfi J.

Université de soutenance  : UNIVERSITE DE TOLIARA

Grade : DOCTOR OF APPLIED OCEANOLOGY (Environmental Engineering) 2011

Résumé
La Commune Urbaine de Toliara, se trouvant dans la région Sud-ouest de Madagascar, avec une 3 population de 203 061 habitants génère approximativement 8 250m /L des eaux usées. Aujourd’hui, environ 10% des eaux usées sont collectées dans le central de Toliara et les 90% restantes sont disposées à l’évacuation ou déversées ailleurs. Vue ces conditions, la gestion des eaux usées est difficile à réaliser dans une ville à faible niveau d’infrastructure sanitaire. Dans cette étude, la situation courante pour la gestion des eaux usées a été enquêtée pour obtenir les solutions possibles. D’où le sujet particulier était d’appliquer le système d’évacuation et le traitement des eaux usées. De ce fait, ces eaux usées provenant de tous les différents quartiers de la ville sont collectées et déterminées selon leurs caractéristiques. Et des méthodes mathématiques sont utilisées pour construire un bassin et pour traiter les eaux usées de la ville, et aussi, pour construire un bassin à but expérimental pour le traitement des eaux usées dans la ville de Tuléar. L’examen des eaux usées de Toliara est composé d’analyse d’oxygène, pH, température, DBO, MES et autres éléments chimiques. La majorité des eaux usées sont anaérobiques ou à faible taux d’oxygène de 0,08-3,43mg/l, le pH est de l’ordre de 7-7,5 et la température des eaux usées est environ 30-32°C. Le DBO et le MES sont respectivement 179- 220mg/l et 51-159mg/l. Ces résultats étaient appliqués dans un modèle développé pour la construction d’un bassin de traitement, et qui était utilisé pour le concept du critère du design du bassin de la ville de Toliara. La forme est obtenue après des expériences à des températures variables, pour les différents types de réacteurs avec et sans traitement. Un système de mesure référentielle pour un bassin est choisi pour traiter les déchets des fosses septiques (toilette publique utilisée par 70-250 personnes).Le bassin est conçues de deux modules parallèles pour des études comparatives et certains compartiments sont remplis des substrats (gravillons et sable ou gravillons uniquement). Le système bassin était traité sous trois différentes modifications en trois phases expérimentales (phase I, II et III). Le taux de chargement hydraulique utilisé, durant les différentes phases expérimentales, a varié entre les phases. Les résultats expérimentaux sont élevés pour le DBO et le MES depuis l phase I à la phase II jusqu’à la phase III. La principale raison était les modifications du besoin en oxygène dans le bassin. Le DBO et le MES maximum éliminés ont atteint, respectivement, 45et 62% dans le bassin artificiel G et 45 et 53% dans le bassin artificiel de référence D. Ainsi, l’efficacité dégagée pour le DBO et le MES augmenté entraîne l’élimination des éléments chimiques : NH4-N (40-50%), NO3-N (25-50%) et PO4-P (30- 40%). Ces résultats montrent le potentiel de l’utilisation du bassin pour le traitement des eaux i usées dans la ville de Toliara. Des études approfondies sur les modifications et les optimisations sont recommandées

Présentation (AquaDocs)

Version intégrale (9,6 Mb)

Page publiée le 31 mai 2021