Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Doctorat → Tunisie → Thèse soutenue → 2014 → Biologie, dynamique des populations et gestion des pêcheries de la crevette royale : Penaeus kerathurus (Forskål, 1775) en Tunisie

Institut National Agronomique de Tunisie (INAT) 2017

Biologie, dynamique des populations et gestion des pêcheries de la crevette royale : Penaeus kerathurus (Forskål, 1775) en Tunisie

Jaziri, Hela

Titre : Biologie, dynamique des populations et gestion des pêcheries de la crevette royale : Penaeus kerathurus (Forskål, 1775) en Tunisie.

Auteur : Jaziri, Hela

Université de soutenance  : Institut National Agronomique de Tunisie (INAT)

Grade : DOCTEUR EN SCIENCES AGRONOMIQUE SPECIALITE : SCIENCES HALIEUTIQUES 2017

Résumé partiel
Parmi les crustacés, La crevette caramote ou crevette royale, objet de cette étude, est une espèce à haute valeur économique en Méditerranée. La Tunisie est considérée comme le premier exploitant de cette espèce. Notre étude vise à déterminer une revue complète des aspects biologiques de l’espèce afin d’améliorer la précision des paramètres biologiques qui vont nous servir comme base pour l’évaluation du stock tout le long des côtes tunisiennes. L’étude de la modalité de reproduction de la crevette royale en Tunisie nous a été utile pour comprendre la stratégie de reproduction pour cette espèce dans la région Nord-Est. En effet, ce travail a montré que la période de ponte pour Penaeus kerathurus dans cette région de la Tunisie s’étale du mois d’avril jusqu’au mois d’août. Aussi, nous avons constaté l’augmentation du facteur de condition durant cette période, ce qui induit que l’allocation de l’énergie est dévouée principalement à la croissance corporelle. Les études de maturité des femelles sont obtenues grâce à l’utilisation des deux méthodes macroscopique et histologique et ont montré que la période de ponte se situe entre la fin du printemps et le début de l’été avec un pic au mois de juillet.La comparaison des estimations de la taille de première maturité sexuelle a confirmé l’importance de l’examen microscopique pour l’obtention d’ogives plus précises. Cette taille est de 15,97 cm pour la longueur totale et de 3,66 pour la longueur céphalothoracique. Afin de déterminer les paramètres de croissance, nous avons opté pour l’utilisation de la méthode basée sur la décomposition modale des structures en taille, et ceci en utilisant deux méthodes de décomposition modale, à savoir Bhattacharya et NORMSEP. Cette étude nous a permis d’estimer ces paramètres et de constater que la croissance des mâles est plus rapide que celle des femelles et que la température affecte significativement le taux de croissance et la mortalité naturelle. L’étude dynamique des deux stocks de la crevette royale en Tunisie a été approchée aussi bien par les modèles globaux (les modèles globaux équilibrés et non équilibrés) qu’analytiques. L’évaluation par les modèles globaux du stock Nord-Est de la crevette sur une période de 17 ans, allant de 1995 à 2011, a montré que le stock est proche de son optimum d’exploitation et ceci selon les modèles globaux équilibrés et non équilibrés. En outre, l’introduction d’un paramètre climatique dans les modèles globaux nous a permis de comprendre le comportement de la crevette dans son milieu et de tirer des conclusions intéressantes pour la pêche de celle-ci

Présentation (AquaDocs)

Version intégrale (8 Mb)

Page publiée le 1er juin 2021