Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Nouvelles publications → 2021 Impression à la demande → Réutilisation des eaux grises pour l’irrigation des cultures vivrières : une enquête sur les effets des plantes et le risque microbien

Editions Notre Savoir (2021)

Réutilisation des eaux grises pour l’irrigation des cultures vivrières : une enquête sur les effets des plantes et le risque microbien

Sara Finley

Titre : Réutilisation des eaux grises pour l’irrigation des cultures vivrières : une enquête sur les effets des plantes et le risque microbien

Auteur (s)  : Sara Finley
Editeur  : Editions Notre Savoir
Date de parution : 2021-06-14
Pages : 72

Présentation
Dans de nombreuses régions du monde, la rareté de l’eau représente un défi important pour la santé humaine et l’intégrité de l’environnement. Dans le même temps, l’agriculture irriguée représente plus de 70 % de l’utilisation mondiale d’eau douce. À mesure que la population mondiale augmente et que la prospérité s’étend, les demandes en eau augmentent et se multiplient sans qu’il soit possible d’augmenter l’approvisionnement. La demande croissante de cette ressource limitée et inestimable a inspiré des stratégies créatives pour la gestion de l’eau douce, notamment des techniques innovantes pour le recyclage des eaux usées. La réutilisation des eaux grises est l’une de ces stratégies, et son utilité pour répondre aux besoins en eau non potable doit être étudiée de manière approfondie. Cette étude est une enquête préliminaire sur les effets potentiels de la réutilisation des eaux grises domestiques pour l’irrigation des cultures maraîchères au niveau des ménages. Elle se concentre sur les effets sur la santé et la productivité des plantes, et explore le potentiel de contamination microbienne des cultures comestibles par les eaux grises riches en bactéries.

Annonce et achat de l’ouvrage (€ 49,00 en 2021)

Page publiée le 25 juin 2021