Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → ONG/NGO Coopération décentralisée → Maroc → 2021 → Gestion et conservation des ressources naturelles par les bonnes pratiques d’utilisation durable des eaux et des terres dans le Moyen Atlas

2021

Gestion et conservation des ressources naturelles par les bonnes pratiques d’utilisation durable des eaux et des terres dans le Moyen Atlas

Maroc

Titre : Gestion et conservation des ressources naturelles par les bonnes pratiques d’utilisation durable des eaux et des terres dans le Moyen Atlas

Pays : Maroc

Numéro projet : MOR/SGP/OP7/Y1/CORE/BD/2021/02

Domaine : Biodiversity

Durée : 5/2021 — 4/2023

Bénéficiaire :

Présentation
Ce projet soutiendra les utilisateurs locaux des terres du Parc National d’Ifrane, notamment les agriculteurs, les éleveurs et les pasteurs, dans la pratique des techniques d’utilisation durable des eaux et des terres respectueuses de la biodiversité et des services écosystémiques de la RBCA. La promotion et la mise en œuvre des modes durables concerneront les pratiques visant à respecter l’environnement, freiner la dégradation des terres, améliorer la biodiversité, et accroître la résilience aux variations et changements climatiques au sein du bassin versant du lac Dayet Aoua abritant la Cédraie de Jbel Aoua Sud. Pour faire face aux impacts négatifs de l’agriculture intensive et du surpâturage sur la biodiversité et les écosystèmes, et afin de combler le manque du savoir-faire relatif à l’utilisation traditionnelle des eaux et des terres, les compétences et capacités des acteurs, des formateurs et de la communauté locale seront développées. L’objectif vise la promotion de la pratiquedes techniques de gestion des ressources hydriques et d’aménagement des terres et des techniques culturales contribuant au maintien ou à la création des conditions favorables aux écosystèmes de la cédraie et aussi à l’amélioration des moyens de subsistance des communautés locales.

L’analyse des pratiques et tendances actuelles d’utilisation des ressources locales sera réalisée dans les premiers mois du projet afin de mieux appréhender leur impact dans la conservation de la biodiversité et les écosystèmes locaux. L’état de conservation du cèdre de l’Atlas (Cedrus Atlantica) sera suivi le long des activités de démonstration des pratiques d’utilisation durable des eaux et des terres au sein de la RBCA. Pour ce faire, les compétences scientifiques et techniques d’un groupe de 10 formateurs locaux (conseillers agricoles et forestiers et animateurs nature) sur la gestion durable des ressources eaux et terres seront améliorées pour mettre en place un réseau de formateurs qui sera appuyé par LPM et chargé de développer les connaissances et les acquis des communautés locales sur les systèmes agricoles et sylvo-pastoraux respectueux de la biodiversité de la cédraie. Les bonnes pratiques d’utilisation durable nécessaires à la conservation d’environ 1100 ha dans le bassin versant du lac Dayet Aoua (cédraie de Jbel Aoua Sud) seront identifiées et projetées. Par ailleurs, un nouveau Système intégré de Suivi et de Surveillance (Si2S) de l’utilisation optimale des ressources naturelles sera conçu et mis en œuvre en collaboration avec des institutions nationales de recherche et développement (notamment l’Institut Scientifique de Rabat, l’Ecole Nationale Forestière des Ingénieurs et l’Institut National de la Recherche Agronomique). Ce système mesurera en continu les paramètres environnementaux (la vitesse et la direction du vent, le rayonnement solaire, la température de l’air, la température de l’eau, la température du sol, l’humidité relative, le point de rosée, les précipitations, l’humidité des feuilles, la pression atmosphérique, etc.) liés à l’évapotranspiration, la croissance et le développement des plantes et la modélisation des maladies. Ces données sont utiles pour connaitre les dates de plantation, planifier l’irrigation et la récolte, générer des alertes météorologiques automatisées, faciliter le diagnostic forestier et de prévoir maitriser l’état sanitaire des plantes.

Financement
Grant Amount (GEF) : US$ 50,000.00

GEF Small Grants Programme

Page publiée le 3 juillet 2021, mise à jour le 20 août 2021