Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → ONG/NGO Coopération décentralisée → Maroc → 2021 → Projet de lutte inclusive contre la pollution chimique par la lutte biologique intégrée de la cochenille du cactus dans le massif de Sidi Ifni (Maroc)

2021

Projet de lutte inclusive contre la pollution chimique par la lutte biologique intégrée de la cochenille du cactus dans le massif de Sidi Ifni (Maroc)

Maroc

Titre : Projet de lutte inclusive contre la pollution chimique par la lutte biologique intégrée de la cochenille du cactus dans le massif de Sidi Ifni (Maroc)

Pays : Maroc

Numéro projet : MOR/SGP/OP7/Y1/CORE/CH/2021/01

Domaine : Chemicals

Durée : 5/2021 — 4/2022

Bénéficiaire :

Présentation
Le projet proposé a pour objectif de lutter contre la pollution chimique dans le massif de Sidi Ifni, à travers l’introduction d’un procédé de lutte biologique intégrée contre la cochenille du cactus. L’introduction de cette solution permettra d’éviter les traitements chimiques massifs qui s’opèrent actuellement sur de grandes superficies de cactus et menacent la biodiversité du SIBE de Boutimezguida et la santé publique.

La solution proposée est basée sur l’usage de biopesticides à base d’extraits naturels (savon noir et extrait de la plante, aussi espèce invasive, Nicotiana Glauca) et qui ont été testés en présence d’experts avec satisfaction à petite échelle.

Le procédé de traitement à base du savon noir et à base d’extrait de Nicotiana Glauca est le fruit de la recherche menée par Ramdan, Bouharoud & al, l’ensemble reconnu comme biopesticide efficace selon ces scientifiques (Ramdani et al, “Field and laboratory evaluations of different botanical insecticides for thecontrol of Dactylopius opuntiae on cactus pear in Morocco” in International Journal of Tropical Insect Science. October 2020)

Aussi, les essais d’élevage et d’épandage des prédateurs naturels ont été déjà réalisés en milieu contrôlé en concertation avec les autorités publiques et ont donné de bon résultats avec le soutien des experts en la matière. L’auxiliaire Cryptolaemus Montrouzieri déjà utilisée au Maroc pour la lutte contre la cochenille des agrumes a montré son efficacité dans les pays où elle a été testée au Mexique et en Israël. Les auxiliaires sont déjà importées à titre d’essais en petite quantité par une société agréée établie à Agadir avec le soutien financier de l’entreprise SOAS.

Ces actions proposées constituent ainsi une continuité de la dynamique déjà impulsée au niveau local en concertation avec la communauté de Taloust, commune de Tnine Amellou, Province de Sidi Ifni et avec le soutien technique d’experts dédiés.

Financement
Grant Amount (GEF) : US$ 50,000.00

GEF Small Grants Programme

Page publiée le 6 juillet 2021