Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → Projets 2018 → Programme d’appui à la décentralisation de l’éducation, PADE (Mali)

2018

Programme d’appui à la décentralisation de l’éducation, PADE (Mali)

Mali

Direction du Développement de la Coopération (Suisse)

Titre : Programme d’appui à la décentralisation de l’éducation, PADE (Mali)

Pays/Région : Mali

Durée : 01.02.2018 - 31.01.2022

Résumé
Dans un contexte d’insécurité, où plusieurs écoles sont fermées au centre et au nord du Mali, offrir une éducation de base de qualité, équitable et inclusive pour tous, est l’objectif du programme d’appui à la décentralisation de l’éducation. Avec les collectivités, les services techniques et les communautés des régions de Mopti, Tombouctou et Sikasso, cette dernière phase du programme vise à consolider les acquis des phases précédentes et permettre à plus de 700’000 enfants d’accéder à l’école.

Projet en bref
* Contexte : Le Mali vit depuis 2012 une situation de crise qui compromet l’accès à l’éducation à des milliers d’enfants au nord et au centre du pays. Elle a provoqué la dégradation et la destruction des infrastructures et équipements scolaires. Elle a aussi exacerbé les problèmes de pénurie d’enseignants et accentué les difficultés liées à leur gestion. Environ 340’000 enfants n’ont pas accès à l’éducation du fait de la crise (OCHA 2016). Enfin, à la fin de l’année scolaire 2016/2017 près de 300 écoles étaient fermées à Mopti soit 55% des écoles fermées au Mali - et 59 écoles à Tombouctou. Ces conséquences, loin d’être exhaustives, nécessitent des actions de longue haleine afin de réparer les dégâts immédiats causés au système éducatif et limiter les possibles répercussions dans le futur. Bien que le système éducatif malien ait connu des réformes sur l’amélioration de l’accès et la qualité des enseignements, la situation de l’école nécessite encore un appui conséquent pour l’amélioration de la qualité, de la gouvernance et de l’accès.
* Objectifs  : Contribuer à l’amélioration de la qualité et à la gestion décentralisée d’une éducation de base équitable et inclusive au Mali.
* Groupes cibles  : Les premiers bénéficiaires du programme sont les élèves/apprenants, les membres des comités de gestion scolaire, les collectivités territoriales à travers les commissions éducatives, les parents d’élèves, les enseignants et les services centraux et déconcentrés du Ministère de l’éducation nationale. Les bénéficiaires secondaires sont les associations, coopératives et groupements de femmes.

Budget de la Suisse  : CHF 9’900’000

Présentation : Coopération Suisse

Page publiée le 9 juillet 2021