Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → Projets 2018 → Projet de réponse d’urgence et de renforcement de la résilience des populations affectées par la crise alimentaire et pastorale de 2018 au Burkina Faso (PRACAP)

2018

Projet de réponse d’urgence et de renforcement de la résilience des populations affectées par la crise alimentaire et pastorale de 2018 au Burkina Faso (PRACAP)

Burkina Faso

Direction du Développement de la Coopération (Suisse)

Titre : Projet de réponse d’urgence et de renforcement de la résilience des populations affectées par la crise alimentaire et pastorale de 2018 au Burkina Faso (PRACAP)

Pays/Région : Burkina Faso

Durée : 15.05.2018 - 31.07.2020

Résumé
Au Burkina Faso, la baisse de 11% de la production agricole 2017/18 a entrainé environ 1 million de personnes dans une crise alimentaire. Cette situation est exacerbée par la crise pastorale et la dégradation du contexte sécuritaire, en particulier dans les régions du Sahel et du Centre Nord. Le Gouvernement a sollicité l’aide des partenaires pour une assistance aux personnes vulnérables et la Suisse y contribuera à travers la FAO et le PAM.

Projet en bref
* Contexte : La campagne agropastorale 2017/18 a été affectée par des phénomènes climatiques et phytosanitaires entrainant une crise alimentaire et pastorale. Ainsi, en mars 2018, environ 2.5 millions de personnes se trouvent « sous pression alimentaire ». Pour la période de soudure[1] à venir, la situation sera plus préoccupante avec 1 million de personnes en « crise alimentaire » dont 90’000 personnes en situation d’urgence. Les régions du Sahel, du Centre-Nord, de l’Est et du Centre-Ouest sont les plus affectées. Au Sahel, l’insécurité alimentaire et nutritionnelle est aggravée par la crise sécuritaire qui conduit à des déplacements internes des populations et à un afflux de réfugiés en provenance du Mali. Les femmes et les enfants de moins de 2 ans sont les plus affectés. Environ 70’000 enfants sont déjà atteints de malnutrition aigüe. La crise pastorale a accru les conflits d’accès au peu de ressources disponibles et les risques d’augmentation des pathologies et la mortalité des animaux. Pour apporter une assistance coordonnée en aliments, nutrition, santé et protection des moyens d’existence, le Gouvernement et ses partenaires ont élaboré le « Plan de réponse et de soutien aux populations vulnérables à l’insécurité alimentaire et à la malnutrition 2018 ». Plusieurs partenaires (La Direction des opérations d’aide humanitaire de la Commission européenne (ECHO), PAM, FAO, etc.) soutiennent la mise en œuvre du plan 2018. La Suisse souhaite s’inscrire dans cette dynamique en faisant une contribution au PAM et à la FAO, qui disposent de plans d’intervention ciblant prioritairement les régions du Sahel et du Centre Nord.
* Objectifs  : La sécurité alimentaire et nutritionnelle et la résilience des populations vulnérables affectées par la crise alimentaire et pastorale s’améliorent.
* Groupes cibles  : Les ménages agropasteurs affectés par la crise alimentaire et pastorale dans les régions du Sahel et du Centre Nord Les femmes enceintes, les femmes allaitantes et les enfants de moins de 5 ans affectées par la crise alimentaire Les déplacés internes liés à la crise sécuritaire au Sahel Les acteurs locaux (Organisations d’éleveurs et d’agropasteurs et communes) pour la prévention et la gestion des conflits liés à la crise pastorale

Budget de la Suisse  : CHF 2’000’000

Présentation : Coopération Suisse

Page publiée le 9 juillet 2021