Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → Projets 2018 → Opérationnalisation de la filière semencière au Tchad

2018

Opérationnalisation de la filière semencière au Tchad

Tchad

Direction du Développement de la Coopération (Suisse)

Titre : Opérationnalisation de la filière semencière au Tchad

Pays/Région : Tchad

Durée : 01.05.2018 - 30.11.2023

Résumé
Au Tchad, le système de production agricole est rudimentaire et les rendements sont faibles. Le pays est régulièrement confronté à l’insécurité alimentaire. La semence est le principal intrant utilisé par les agriculteurs. C’est pourquoi, la DDC contribue à faciliter l’accès à des semences de qualité et adaptées à leur environnement. Ce programme permet aux exploitations familiales d’améliorer leur production et leur revenu et développe l’auto-emploi des femmes et des jeunes grâce à la multiplication de semences.

Projet en bref
* Contexte : La population tchadienne reste soumise, malgré de grandes potentialités agricoles, à l’insécurité alimentaire du fait de la faiblesse de la production céréalière. Les aléas climatiques, le déficit organisationnel et structurel de la filière semencière ainsi que l’indisponibilité des intrants et des technologies appropriées demeurent les principales contraintes. Les semences améliorées et adaptées aux différents contextes permettent pourtant, à elles-seules, d’augmenter la production de près de 20 % si elles sont bien exploitées. Depuis 2014, sous l’impulsion notamment de la FAO et de la coopération suisse, le cadre légal régissant la filière semencière s’est développé : loi semencière adoptée et textes d’application élaborés et édités. Parallèlement, les structures de recherche et de multiplication de la semence ont commencé à se professionnaliser progressivement grâce aux appuis de différents partenaires financiers qui accordent de plus en plus d’importance à la filière semencière. Enfin, le projet s’inscrit dans les nouvelles orientations stratégiques du pays. La filière semencière fait en effet partie des thèmes prioritaires retenus dans le Plan national de développement (2017-2021) en vue de la diversification et de l’intensification de la production agricole ainsi que dans le plan quinquennal du développement agricole et du plan national d’investissement du secteur rural au Tchad (2016-2022).
* Objectifs  : L’objectif global du programme est la contribution à la sécurité alimentaire et à l’augmentation de la production agricole et des revenus des exploitations familiales du Moyen Chari, du Mandoul, du Logone oriental, du Batha et du Wadi Fira.
* Groupes cibles  : 200’000 exploitations familiales de cinq régions d’intervention sont visées de manière directe par le programme. A priori, nous pouvons estimer à 2’000’000 (10 personnes pour chaque exploitation), le nombre d’individus susceptibles de bénéficier des retombées du projet. Grâce au renforcement des capacités des institutions nationales en charge de la filière, les exploitations familiales des autres régions du pays bénéficieront aussi des dividendes de l’amélioration de la qualité des semences.

Budget de la Suisse  : CHF 7’550’000

Présentation : Coopération Suisse

Page publiée le 8 juillet 2021