Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → Projets 2019 → Recherche-action sur la gestion intégrée des ressources en eau dans les Niayes (Sénégal)

2019

Recherche-action sur la gestion intégrée des ressources en eau dans les Niayes (Sénégal)

Sénégal

Groupe de recherche et d’échanges technologiques (GRET)

Titre : Recherche-action sur la gestion intégrée des ressources en eau dans les Niayes (Sénégal)

Pays : Sénégal

Localisation : Niayes

Domaine : Développement local/Décentralisation, Eau agricole/Gestion sociale de l’eau, Eau potable et assainissement, GIRE (Gestion Intégrée des Ressources en Eau), Hydraulique rurale, Renforcement des acteurs du changement social

Durée : 01/10/2019 — 30/09/2021

Partenaires :

Description projet
Depuis septembre 2017, le Gret accompagne la Direction de la gestion et de la planification des ressources en eau (DGPRE) du Sénégal pour expérimenter l’opérationnalisation d’une gestion intégrée des ressources en eau à l’échelle locale dans la zone des Niayes. Cette zone littorale, plus gros foyer de production maraîchère et horticole du pays, accueille des activités manufacturières et extractives, et alimente une partie de l’agglomération dakaroise en eau potable. Elle fait face à un bilan des ressources en eau déficitaire, les activités anthropiques menacent également la qualité de ses eaux.

L’accompagnement du Gret s’est traduit par la conduite d’une recherche-action, en partenariat avec l’Ecole doctorale « Eau, qualité et usagers de l’eau » (Edeque) de Dakar, pour faire émerger une gouvernance partagée de l’eau, regroupant acteurs institutionnels et usagers. Lors de la première phase du projet (2017-2019), des Plateformes locales de l’eau (PLE) ont ainsi été mises en place dans les communes de Mont Rolland et de Diender-Kayar. Accompagnés par le Gret, des acteurs des territoires (usagers, techniciens et autorités) ont façonné des dispositifs de gouvernance innovants, formalisés par les statuts et règlements associatifs des plateformes. Outre un renforcement technique et cognitif, celles-ci ont bénéficié d’un appui du Gret pour construire leurs Plans locaux GIRE (PLGIRE). À Darou Khoudoss-Mboro, le même processus a été initié, mais il a dû être suspendu en raison des conflits entre populations et industries minières, impossibles à mobiliser.

Objectifs
Les objectifs spécifiques de cette seconde phase du projet sont : ● Le renforcement des capacités de gouvernance et de gestion des Plateformes locales de l’eau, et le développement de leurs connaissances pour éclairer la prise de décision ● La facilitation de la mise en oeuvre des Plans locaux GIRE. ● L’articulation des échelles de la GIRE et des missions des institutions.

Financement : Agence de l’Eau Seine Normandie ( AESN )

Budget : 444 917 €

GRET (Groupe de recherche et d’échanges technologiques)

Page publiée le 18 juillet 2021