Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → Projets 2020 → ADRAO – Réseautage et mutualisation des groupements paysans du Guidimakha, du Gorgol et du Brakna (Mauritanie)

2020

ADRAO – Réseautage et mutualisation des groupements paysans du Guidimakha, du Gorgol et du Brakna (Mauritanie)

Mauritanie

Groupe de recherche et d’échanges technologiques (GRET)

Titre : ADRAO – Réseautage et mutualisation des groupements paysans du Guidimakha, du Gorgol et du Brakna (Mauritanie)

Pays : Mauritanie

Localisation : Guidimaka

Domaine : Développement agricole

Durée : 01/09/2020 — 31/08/2023

Description projet
Le projet ADRAO fait suite à 3 ans d’intervention du Gret de 2014 à 2018 auprès de 40 coopératives maraîchères et 10 groupements paysans (cultures pluviale et décrue) du Guidimakha, et plus de dix ans d’intervention d’AMAD auprès des coopératives maraichères et des mini-laiteries du Gorgol et du Brakna. Dans le cadre des précédentes actions, le Gret et AMAD ont accompagné ces groupements à renforcer leurs capacités techniques et productives, leur structuration interne et a initié des actions de mises en réseaux et mutualisation prometteuses pour assurer leur autonomie. Ces groupements de paysans faisant parties des groupements paysans les plus vulnérables, essentiellement composés de femmes et ne maitrisant que peu les techniques de production, commercialisation, etc.

Le présent projet, fort des expériences précédentes, souhaite continuer à appuyer les groupements en renforçant les dynamiques d’échanges et de mutualisation inter-groupements, ainsi que leurs liens avec les acteurs des secteurs publics et privés, dans une perspective de renforcer leur autonomie et leur pouvoir d’agir. Le projet est découpé en trois volets : 1/ le renforcement des liens entre les groupements pour améliorer les services rendus à leurs membres ; 2/ le renforcement des liens entre les groupements et les acteurs du secteur privé afin d’améliorer les conditions d’écoulement de leurs produits sur les marchés urbains et ruraux locaux et 3/ le renforcement des liens entre les groupements et les acteurs du secteur public afin de renforcer la capacité des groupements à peser sur les politiques publiques.

Le projet est centré sur le principe de participation-action des paysan.e.s (visites d’échange, expérimentation paysanne, formation entre pairs, etc.). L’ensemble des actions concrètes identifiées l’ont été avec et par les groupements. Elles sont mises en œuvre par les groupements eux mêmes. AMAD et le Gret se positionnent dans un rôle de facilitateur de ces dynamiques.

Dans le cadre du projet, le Gret est responsable de l’ensemble des actions conduites dans le Guidimakha, soit auprès d’une quarantaine de coopératives maraichères et d’une dizaine de groupement de culture pluviale et de décrue. Il est de plus en charge de fournir un appui technique et méthodologique à AMAD, ONG mauritanienne et chef de file du présent projet pour la première fois auprès de l’Union Européenne. Ainsi, le Gret l’appui tant sur les méthodologies de diagnostic participative, de mise en place d’actions centrées sur l’autonomisation des groupements, de suivi-évaluation et capitalisation, ainsi que sur la gestion d’une subvention conformément aux règles de l’Union Européenne.

Financement : Union européenne ( UE )

Budget : 618 687 €

GRET (Groupe de recherche et d’échanges technologiques)

Page publiée le 19 juillet 2021