Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → Projets 2016 → Appui à la Justice, la Sécurité et la Gestion des Frontières au Niger (AJUSEN)

2016

Appui à la Justice, la Sécurité et la Gestion des Frontières au Niger (AJUSEN)

Niger

Titre : Appui à la Justice, la Sécurité et la Gestion des Frontières au Niger (AJUSEN)

Pays : Niger

Dates : 2016-2018

Contexte
Depuis plusieurs années, le Niger doit faire face à une multiplicité de phénomènes menaçant la sécurité de son territoire : infiltrations terroristes depuis les pays limitrophes, développement des réseaux criminels organisés, augmentation des flux migratoires. La multiplication, sur l’ensemble du territoire de menaces et attaques de groupes violents intervenant à partir des pays limitrophes est de plus en plus tangible. Malgré des efforts indéniables, il est devenu difficile pour le gouvernement d’apporter une réponse adéquate à l’ensemble de ces défis. Le développement de la criminalité organisée et de la traite humaine dans toute la zone sahélo-saharienne oblige le gouvernement nigérien à renforcer la sécurité intérieure et à faire évoluer le fonctionnement de son système judiciaire.

Descriptif
Le programme d’« Appui à la Justice, la Sécurité et la Gestion des Frontières au Niger » (AJUSEN) vise ainsi à restaurer et consolider le rôle de l’Etat nigérien, plus spécifiquement dans ses fonctions régaliennes. En ligne avec les axes généraux de la stratégie mis en œuvre par l’Union Européenne pour la région, en particulier avec celle portant sur la « Paix, justice et institutions efficaces » destinée à restaurer le socle d’une société pacifique stable, le projet appuie le déploiement des administrations régaliennes, notamment pour renforcer la sécurité intérieure et la Justice. Il s’agit d’un programme d’appui budgétaire de 90 M€ (période 2016-2020) et d’assistance technique.

Une contribution financière de 50 M€ de l’Italie et de 30 M€ de l’Union européenne versée au compte du Trésor nigérien sous réserve de l’atteinte de certaines conditions générales et indicateurs spécifiques (cadre macroéconomique stable, bonne mise en œuvre de la politique nationale « justice et sécurité intérieur », bonne gestion des finances publiques et transparence). Un appui complémentairede 10 M€ de la France pour renforcer les capacités judiciaires du Niger. Il se matérialise par de l’assistance technique, des actions d’informations et de sensibilisation, des formations, mises en œuvre par l’AFD et CIVIPOL, organisme de conseil et de services du ministère français de l’Intérieur.

Mis en œuvre : Union européenne, France

Montant  : 80 M€

Présentation (Alliance Sahel)

Page publiée le 30 août 2021