Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → Projets 2017 → Gestion des frontières pour la stabilité et la sécurité humaine - Réduire les tensions pour améliorer la cohésion sociale et la sécurité (Burkina Faso – Mali – Niger)

2017

Gestion des frontières pour la stabilité et la sécurité humaine - Réduire les tensions pour améliorer la cohésion sociale et la sécurité (Burkina Faso – Mali – Niger)

Sahel (Burkina Faso – Mali – Niger)

Titre : Gestion des frontières pour la stabilité et la sécurité humaine - Réduire les tensions pour améliorer la cohésion sociale et la sécurité (Burkina Faso – Mali – Niger)

Pays / Région : Sahel (Burkina Faso – Mali – Niger)

Dates : 2017-2019

Contexte
Situé à l’intersection du Burkina Faso, du Niger et du Mali, le plateau du Liptako-Gourma est soumis à des tensions sociales spécifiques s’ajoutant aux défis rencontrés par toute la région sahélienne. Comme dans d’autres zones, les premiers vecteurs de conflit sont la marginalisation de certains jeunes et le déficit de confiance entre les populations et les forces de sécurité et de défense. Les conflits entre éleveurs et agriculteurs compliquent encore la situation.

Descriptif
Transfrontalier, le projet « Gestion des frontières pour la stabilité et la sécurité humaine » vise à améliorer la sécurité communautaire et la cohésion sociale des populations dans toute cette zone. Pour ce faire, il impliquera fortement les jeunes et les femmes parmi les communautés locales. Il prendra la forme d’interventions sur le terrain visant à atténuer les trois vecteurs majeurs de conflits.

Mis en œuvre : Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD)

Montant  : 2,4 M€

Présentation (Alliance Sahel)

Page publiée le 21 juillet 2021