Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → Projets 2019 → Améliorer les capacités des structures essentielles du Tchad pour une meilleure prise en charge des réfugiés et des communautés d’accueil

2019

Améliorer les capacités des structures essentielles du Tchad pour une meilleure prise en charge des réfugiés et des communautés d’accueil

Tchad

Titre : Améliorer les capacités des structures essentielles du Tchad pour une meilleure prise en charge des réfugiés et des communautés d’accueil

Pays : Tchad

Dates : A compter de 2019

Contexte
Au cours des 25 dernières années, le Tchad a accueilli un flux régulier annuel de réfugiés. Aujourd’hui, il abrite 403 000 réfugiés. Les enfants constituent plus de la moitié de ces populations qui, comme leurs communautés d’accueil, vivent dans une situation de pauvreté prononcée. La plupart de ces réfugiés sont logés le long des frontières nationales, dans des zones reculées caractérisées par un sous-investissement structurel et une forte prévalence de la pauvreté. Elles présentent de nombreux handicaps, plus spécialement en termes d’insécurité alimentaire, d’un accès limité aux services de base et aux opportunités économiques, de faibles ressources financières nationales et locales, de conditions climatiques défavorables, et enfin, du déclin des ressources naturelles.

Descriptif
Le projet a pour objectifs d’améliorer l’accès des réfugiés et des communautés d’accueil aux services essentiels, aux opportunités de revenus et aux filets sociaux. Il a également pour but de  renforcer les systèmes nationaux chargés des réfugiés. Il financera des activités de soutien à la transition d’une assistance humanitaire à court terme s’adressant aux réfugiés vers un programme davantage axé sur le développement à moyen et à long terme. Ce dernier inclura à la fois les réfugiés et les communautés d’accueil.

Le projet développera l’accès aux services de base. Il facilitera l’accès des ménages les plus vulnérables aux opportunités économiques, renforçant la résilience des réfugiés et des communautés d’accueil. Plus globalement, il augmentera les capacités nationales et locales de gestion de la situation des réfugiés, et ce, en maintenant le lien avec les communautés.

Mis en œuvre : Banque mondiale

Montant  : 50 M€

Présentation (Alliance Sahel)

Page publiée le 21 juillet 2021