Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → Projets 2018 → Restaurer des communautés stables autour du lac Tchad – RESILAC

2018

Restaurer des communautés stables autour du lac Tchad – RESILAC

Sahel (Niger – Tchad)

Titre : Restaurer des communautés stables autour du lac Tchad – RESILAC

Pays/Région : Sahel (Niger – Tchad)

Dates : 2018-2021

Contexte
Depuis 2009, les régions riveraines du Lac Tchad, au Nigeria, au Cameroun, au Tchad et au Niger, sont touchées par une crise sécuritaire de grande ampleur. L’insécurité alimentaire et le changement climatique compliquent cette situation qui touche les populations locales et plus de 2,3 millions de personnes déplacées de force, recensées dans la région, dont une majorité de femmes et d’enfants. Dans cet environnement, l’activité économique est fortement perturbée et les tensions sociales menacent les populations locales et les déplacés. De plus, victimes de violences et dépourvus de ressources, ces derniers voient leur retour dans leurs régions d’origine compromis par la persistance de l’insécurité.

Descriptif
Le projet a pour objectif de contribuer au redressement économique et au renforcement de la résilience au changement climatique et de la cohésion sociale dans les territoires les plus impactés du bassin du Lac Tchad. Il se décline sur trois volets, social, économique et de gouvernance. Sur le plan social, il prend la forme d’un accompagnement psychosocial des victimes de violences. Pour le volet économique, il crée des emplois en lançant des chantiers de réhabilitation des infrastructures communautaires et en soutenant le micro-entrepreneuriat agricole et l’apprentissage. Enfin, les communes sont accompagnées pour améliorer la gestion de leurs territoires et des ressources naturelles. Ces activités ciblent prioritairement les femmes, les hommes en activité, et les jeunes sans emploi stable, particulièrement en milieu rural. Toutes les populations, familles déplacées et résidentes sont concernées. Les bénéfices majeurs attendus portent sur l’amélioration des conditions de vie et de sécurité des populations, l’atténuation des tensions entre populations hôtes et déplacées et l’accroissement de la résilience de ces communautés au changement climatique. Les pouvoirs publics et les organisations de la société civile locale sortiront également renforcés à l’issue du projet.

Résultats
Résultats atteints en 2019 : * 5 diagnostics territoriaux participatifs ont été réalisés dans les zones d’intervention du projet, avec implication de près de 4000 bénéficiaires * 959 personnes ayant bénéficié d’un soutien psychosocial (accompagnement psychologique), et 257 auxiliaires communautaires formés à l’identification et aux premiers soins des personnes en état de détresse psychologique * 14 chantiers HIMO en cours et/ou achevés, ayant impliqué 1109 bénéficiaires * 6 plans de développement locaux élaborés ou en cours

Mis en œuvre : Union européenne, France

Montant  : 35,5 M€

Présentation (Alliance Sahel)

Page publiée le 6 août 2021