Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → Projets 2020 → AFRI’KIBAARU : RENFORCER L’ACCÈS À UNE INFORMATION FIABLE ET INDÉPENDANTE AUTOUR DES ODD

2020

AFRI’KIBAARU : RENFORCER L’ACCÈS À UNE INFORMATION FIABLE ET INDÉPENDANTE AUTOUR DES ODD

Burkina Faso, Cameroun, Mali, Mauritanie, Niger, Nigéria, Sénégal, Tchad

Agence Française de Développement

Titre : AFRI’KIBAARU : RENFORCER L’ACCÈS À UNE INFORMATION FIABLE ET INDÉPENDANTE AUTOUR DES ODD

Dates : Date de début du projet : 01/07/2020 Durée du financement : 48 mois

Pays de réalisation : Burkina Faso, Cameroun, Mali, Mauritanie, Niger, Nigéria, Sénégal, Tchad
Localisation : SAHEL (GRAND) ET AFRIQUE CENTRALE

Bénéficiaire (s) : France Médias Monde (FMM), Agence française de développement médias (CFI)

Résumé
Dans la continuité de ses précédents appuis aux acteurs de l’information au Sahel, l’AFD soutient France Médias Monde et CFI pour développer des contenus attractifs et multilingues, renforcer les capacités des médias en Afrique de l’Ouest et centrale, et dynamiser le débat public autour de thématiques liées au développement durable.

Contexte
Priorité de la politique française de développement, le Sahel fait face à d’importants défis sécuritaires, économiques, sociaux et institutionnels. Pour accompagner la résilience et les dynamiques locales, l’AFD intervient sur une multiplicité de secteurs : l’éducation ou l’énergie mais aussi la gouvernance. Sur ce terrain, le renforcement de médias libres et indépendants est un des leviers à la consolidation de l’État de droit et à la participation citoyenne. Ils assurent la diffusion de l’information et la vitalité du débat public, et accompagnent les évolutions sociétales. En ce sens, ils sont des acteurs essentiels à la construction de la paix et au développement durable

Descriptif
Afri’Kibaaru (« informations ») vise à développer l’offre de contenus, en langues locales, à destination de 130 millions de locuteurs. FMM (11,5 millions d’euros) assure la création d’une rédaction de RFI en peul à Dakar et le doublement de la production de son équipe en mandingue, ainsi que la création de journaux et magazines dans ces deux langues autour de thématiques liées aux ODD. À Lagos, la rédaction en haoussa est, elle, chargée d’un nouveau magazine quotidien traitant de l’égalité femmes-hommes. Ces programmes, participatifs et interactifs, sont complétés par des contenus numériques disponibles dans les trois langues.

La diffusion dans les 8 pays est assurée par les émetteurs de RFI en FM et en ondes courtes pour atteindre les régions rurales. 250 radios partenaires peuvent également relayer ces nouveaux programmes, disponibles en numérique.

Par ailleurs, des journalistes de RFI animent des activités de partage d’expertise avec leurs confrères locaux, via la délocalisation d’émissions, des master classes et des séminaires de formation.

CFI (3,5 millions d’euros) met en œuvre des actions de formation pour renforcer les compétences des médias locaux et nationaux, prioritairement au Burkina Faso, Niger, Mali, Mauritanie, Sénégal et Tchad : 48 médias, des leaders d’opinion, des bloggeurs et des membres d’OSC doivent bénéficier d’un accompagnement à la production et à la diffusion de contenus liés au développement durable, en français et en langues sahéliennes.

Financement  :
Montant financement AFD : 15 000 000EUR

Présentation (AFD)

Page publiée le 21 juillet 2021