Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → Projets 2020 → Projet d’étude pour l’assainissement inclusif dans cinq villes de Mauritanie (PETAIV) Mauritanie

2020

Projet d’étude pour l’assainissement inclusif dans cinq villes de Mauritanie (PETAIV) Mauritanie

Mauritanie

Groupe de la Banque Africaine de Développement

Titre : Projet d’étude pour l’assainissement inclusif dans cinq villes de Mauritanie (PETAIV) Mauritanie

Pays : Mauritanie

Identifiant IATI : 46002-P-MR-EAZ-012
Date d’approbation : 05 nov. 2020
Date prévue d’achèvement : 01 mars 2023

Mise en oeuvre : DIRECTION DE L’ASSINISSEMENT (DAS)

Description
Le présent projet est une contribution importante à la mise en œuvre de la Stratégie de Croissance Accélérée et de Prospérité Partagée (SCAPP) couvrant la période 2016-2030 et la Stratégie Nationale pour un Accès Durable à l’Eau et à l’Assainissement (SNADEA) à l’horizon 2030. Sa mise en œuvre permettra à cinq (5) centres urbains de disposer de plans directeurs d’assainissement actualisés et d’études pour la réalisation des investissements dans le domaine de l’assainissement et de la valorisation de ses sous-produits. La réalisation des investissements projetés contribuera à l’amélioration de la situation sanitaire des populations ciblées et à la sécurité alimentaire. Les activités du projet sont organisées autour de trois composantes. La première composante est relative à la préparation de projets bancables d’investissement. La deuxième composante concerne la mise en place d’un environnement favorable pour l’amélioration des services d’assainissement tandis que la dernière composante a trait à la gestion du projet. Le budget global est évalué à 896 000 Euros, financé par la FAE à hauteur de 793 000 Euro et par le Gouvernement de la Mauritanie pour un montant équivalant à 103 000 Euro. La durée prévisionnelle du Projet est de 24 mois.

Objectifs
L’objectif du projet est de contribuer à l’amélioration des conditions de vie des populations de Mauritanie grâce à l’amélioration des services d’assainissement dans cinq villes (Nouakchott, Nema, Kiffa, Kaédi et Rosso) du pays

Bénéficiaires
Les bénéficiaires directs de ce projet sont des ménages urbains et périurbains situés dans les cinq villes suivantes : Nouakchott, Néma, Kiffa, Kaédi et Rosso. Ces villes totalisent plus de 1 300 000 habitants dont 49% de femmes en 2019, soit plus de 60% de la population urbaine du pays. Les bénéficiaires indirects du projet sont les acteurs professionnels : les investisseurs privés nationaux qui auront à disposition des études détaillés pour leurs investissements, les ONG nationales, les maçons et entrepreneurs locaux constructeurs de latrines, les vidangeurs. Ils bénéficieront de formations et recevront des équipements. Le projet devrait bénéficier également aux femmes et aux jeunes par la création d’emplois et au Gouvernement qui, pour 1 US$ investi en assainissement, économiserait 5,5 US$ selon les estimations de l’OMS faites en 2012. Les acteurs institutionnels du secteur seront renforcés par ce projet : la Direction de l’Assainissement et cinq Directions Régionales du Ministère de l’Hydraulique et de l’Assainissement ainsi que l’ONAS. L’ensemble de la population urbaine de Mauritanie sera In fine indirectement bénéficiaire suite à l’amélioration de la gestion des services de l’assainissement à l’échelle nationale.

Financement
Engagement : U.A 667 210,76
1 UAC = 1,4264 USD (Juillet 2021)

Groupe de la Banque Africaine de Développement

Page publiée le 21 juillet 2021