Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → Projets 2021 → Programme d’appui à l’électricité et à la croissance verte II (EGGSP II) Egypte

2021

Programme d’appui à l’électricité et à la croissance verte II (EGGSP II) Egypte

Egypte

Groupe de la Banque Africaine de Développement

Titre : Programme d’appui à l’électricité et à la croissance verte II (EGGSP II) Egypte

Pays : Egypte

Identifiant IATI : 46002-P-EG-FA0-008
Date d’approbation : 16 juin 2021
Date prévue d’achèvement : 31 déc. 2022

Mise en oeuvre : Government of Egypt

Description
La présente intervention est relative à la deuxième phase du programme d’appui à l’électricité et à la croissance verte (EGGSP II). Le programme soutiendra les actions politiques afin de renforcer davantage la durabilité et la compétitivité du secteur de l’électricité. L’EGGSP aidera le gouvernement à maintenir l’élan des réformes pour limiter la détérioration des équilibres macroéconomiques et à créer un espace budgétaire supplémentaire qui lui permettra d’augmenter les dépenses sociales, en particulier pour la santé pour lutter contre le COVID-19, et à déployer de nouvelles mesures de protection pour réduire la pauvreté et les difficultés socioéconomiques. Plus précisément, le programme soutiendra le renforcement de la résilience du secteur de l’électricité et l’approfondissement de la participation du secteur privé pour atteindre les objectifs interdépendants de la stratégie énergétique du pays pour assurer la sécurité de l’approvisionnement énergétique à travers une durabilité, une gouvernance et une concurrence renforcées. L’EGGSP II conserve les deux composantes de l’EGGSP I qui restent pertinentes pour les priorités de l’étape actuelle du programme de réforme du secteur de l’électricité. Les deux composantes sont complémentaires, la première visant l’amélioration de la viabilité financière et la compétitivité du secteur de l’électricité, ce qui constitue l’une des conditions préalables à remplir pour inciter davantage le secteur privé à investir dans l’énergie propre et l’efficacité énergétique afin de promouvoir l’atténuation du changement climatique, une croissance verte et durable, conformément à l’objectif de la deuxième composante du programme. Sa mise en œuvre devrait permettre à l’Égypte de combler son aspiration à devenir un pôle énergétique régional en améliorant la sécurité de l’approvisionnement en énergie et en renforçant la compétitivité du secteur.

Objectifs
Le but de l’EGGSP est de soutenir les réformes dans deux principaux domaines critiques, notamment : i) la restructuration du secteur de l’électricité pour renforcer sa viabilité financière et améliorer sa gouvernance et sa compétitivité ; et ii) la promotion des énergies propres et de l’efficacité énergétique pour améliorer le bouquet énergétique, atténuer le changement climatique et favoriser la croissance verte.

Bénéficiaires
Tout comme la première phase, l’EGGSP II profitera à la population égyptienne, et plus particulièrement aux plus vulnérables, aux femmes et aux jeunes, du fait de l’augmentation des allocations sociales, notamment pour faire face à la COVID-19, en s’appuyant sur l’espace budgétaire qui sera créé par les réformes soutenues par le programme. De plus, l’accès à l’électricité étant quasi universel en Égypte, la population bénéficiera d’une meilleure prestation et fiabilité des services d’électricité. La promotion de l’efficacité énergétique à travers l’EGGSP permettra non seulement au pays de faire un meilleur usage de ses ressources naturelles, mais également aux consommateurs de réduire leurs dépenses énergétiques. Les industries, notamment les PME, devraient aussi bénéficier de l’intensification de la concurrence dans le secteur de l’énergie, ce qui leur permettra d’améliorer leurs avantages comparatifs. Le Gouvernement égyptien tirera parti de l’EGGSP à travers le soutien qu’apportera le programme à la poursuite et à l’approfondissement du programme global de réformes économiques mis en place par le pays pour promouvoir le développement durable et la croissance verte. Le programme bénéficiera au ministère de l’Électricité et des Énergies renouvelables (MoERE) et aux sociétés nationales d’électricité (EEHC et EETC), à la NREA et à Egypt ERA en ce sens qu’il améliorera leurs situations financières, instaurera une meilleure gouvernance et accroîtra l’efficacité des opérations.

Financement
Engagement : U.A 69 149 955,43
1 UAC = 1,4264 USD (Juillet 2021)

Groupe de la Banque Africaine de Développement

Page publiée le 22 juillet 2021