Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → Projets 2019 → Centrale solaire de Djermaya de 28 MW Tchad

2019

Centrale solaire de Djermaya de 28 MW Tchad

Tchad

Groupe de la Banque Africaine de Développement

Titre : Centrale solaire de Djermaya de 28 MW Tchad

Pays : Tchad

Identifiant IATI : 46002-P-TD-FF0-002
Date d’approbation : 26 sept. 2019 Description
Le présent projet porte sur un prêt de 18 millions d’euros ainsi qu’une Garantie partielle de risque (GPR), pour la mise en place de la centrale solaire de Djermaya au Tchad. La centrale solaire de Djermaya est un projet phare de l’Initative Desert to Power et revêt une importance stratégique pour le Tchad. Il s’agit du premier projet de production d’énergie renouvelable, ainsi que le premier partenariat public-privé mis en œuvre par le pays. Le site du projet est situé à 30 km au nord de N’Djamena, sur un terrain de 100 ha attribué par décret présidentiel. Le projet comprend la conception, le financement, la construction, l’exploitation et le transfert d’une centrale photovoltaïque de 28 MWe et d’une infrastructure d’interconnexion. L’installation comprend des modules photovoltaïques montés sur des suiveurs solaires à un axe, des onduleurs et des transformateurs élévateurs. L’infrastructure d’interconnexion comprend une ligne aérienne de transport d’électricité à double circuit de 33kV d’une longueur de 18 km, deux transformateurs élévateurs de 33/90kV à la sous-station de Lamadji et un système de stabilisation du réseau avec une batterie de 8 MW. Le projet est structuré comme un producteur d’électricité indépendant et sera financé principalement par des investissements privés. Il offre une occasion d’améliorer l’accès à l’énergie au Tchad, notamment en développant son potentiel solaire naturel. En outre, il créera un précédent pour les PPPs dans le pays et offrira une possibilité de reproduction pour d’autres projets d’énergie solaire dans la région du Sahel dans le cadre de l’Initiative Desert to Power. La construction de la centrale devrait commencer au cours du premier trimestre de 2020 et l’exploitation, démarrer 12 mois plus tard. Les investisseurs privés posséderont pour une période de 25 ans la centrale, dont la propriété sera transférée après à la Société nationale d’électricité (SNE). L’infrastructure d’interconnexion (y compris le système de batterie) sera transférée à la SNE après la construction et la mise en service.

Objectifs
Le projet vise à fournir une source d’énergie renouvelable durable, fiable et compétitive à long terme au réseau de distribution d’électricité tchadien et à remplacer la production onéreuse à base de gasoil actuellement utilisé comme combustible de base. Il contribue également à l’élaboration du cadre juridique et des normes applicables aux projets d’infrastructure à financement privé, ainsi qu’au renforcement de la capacité institutionnelle d’entreprendre de tels projets. En tant que tel, le projet ouvre la voie au développement de futurs projets d’énergie durable et à la poursuite des investissements privés dans les infrastructures indispensables du pays.

Bénéficiaires
Le Projet contribuera à construire la durabilité dans le secteur électrique au Tchad en réduisant les coûts de production ; augmentera la puissance installée dans le pays et contribuera pour 10% de l’énergie fournie au système interconnecté (l’équivalent de 25 000 clients). Il augmentera considérablement la capacité de production du pays et mettra un terme à la production de 60 GWh d’électricité à base de gasoil à un coût élevé, ce qui réduira les subventions gouvernementales versées à la société, d’autant plus que la production des installations de pointe correspond à la demande de pointe. Le projet permettra également la diversification du mix énergétique par l’introduction des énergies renouvelables dans un système de production thermique basé sur des combustibles fossiles ; ce qui permettra de réduire les émissions carbones de 38 000 tCO2 par année, conformément engagements du pays.

Financement
Engagement : U.A 14 360 709,1
1 UAC = 1,4264 USD (Juillet 2021)

Groupe de la Banque Africaine de Développement

Page publiée le 30 juillet 2021