Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → Projets 2020 → Programme d’appui au secteur de l’eau en Namibie (NWSSP)

2020

Programme d’appui au secteur de l’eau en Namibie (NWSSP)

Namibie

Groupe de la Banque Africaine de Développement

Titre : Programme d’appui au secteur de l’eau en Namibie (NWSSP)

Pays : Namibie

Identifiant IATI : 46002-P-NA-E00-005
Date d’approbation : 11 mars 2020
Date prévue d’achèvement : 31 déc. 2025

Mise en oeuvre : MIN AGRICULTURE,WATER, FORESTRY

Description
Le Programme d’appui au secteur de l’eau en Namibie (NWSSP) contribuera à la réalisation des objectifs de la Vision 2030, du cinquième Plan national de développement (NDP5) et du Plan Harambee pour la prospérité (HPP 2016- 2020) du gouvernement. Ces dernières années, la Namibie a été confrontée à une crise nationale de l’eau, l’une des pires sécheresses qu’ait connues le pays en 50 ans. La saison des pluies 2018/19 a été l’une des plus sèches depuis 1981 dans le centre et l’ouest de la région, et la majorité du pays n’a reçu que 50 % ou moins des précipitations saisonnières moyennes, ce qui a des conséquences négatives sur les communautés rurales et urbaines. Le programme répondra aux besoins d’un secteur essentiel qui contribue à la croissance économique et sociale. Le NWSSP vise mettre en œuvre les activités critiques et urgentes de développement des infrastructures d’approvisionnement en eau et d’assainissement définies comme priorités par les différentes études réalisées par le Comité technique d’experts (TCE) qui apporte un appui au Comité ministériel sur l’eau créé par décret présidentiel. Il s’attaquera aux principaux goulets d’étranglement de l’infrastructure dans le secteur de l’eau. Le programme devrait être mis en œuvre sur une période de 60 mois à compter de janvier 2020, pour un coût de 3,3 milliards de ZAR. Les principaux résultats attendus sont : i) un accès accru et durable à un meilleur approvisionnement en eau, ii) un meilleur accès à un assainissement amélioré dans les zones rurales et iii) une capacité institutionnelle renforcée, une gestion et une utilisation durables des ressources en eau.

Objectifs
L’objectif de développement du programme est d’assurer une production et un transfert durables des ressources en eau afin d’améliorer l’accès, la qualité et la sécurité de l’eau potable destinée à la consommation humaine et à l’industrie dans les centres urbains et ruraux des régions centre, centre-nord et est du pays. Cet objectif sera atteint en investissant dans l’infrastructure de l’eau et de l’assainissement, ce qui permettra d’améliorer la santé et les moyens d’existence de la population namibienne.

Bénéficiaires
À l’achèvement en 2024, les interventions auront des effets bénéfiques dans l’ensemble du pays, avec une amélioration de la sécurité de l’eau, de l’approvisionnement en eau et de l’assainissement pour environ 1 million de bénéficiaires directs et 250 000 bénéficiaires indirects, dont la majorité (> 50 %) sera des femmes. Le programme bénéficiera principalement aux populations urbaines et rurales des régions d’Ohangwena, de Kavango East, d’Oshikoto, de Zambezi, de Khomas, d’Oshana et d’Omusati en Namibie, et d’autres zones nécessitant une attention urgente, en particulier celles qui sont confrontées aux pires effets des sécheresses et des inondations. Les résidents des régions rurales jouiront d’une meilleure santé grâce à l’amélioration des conditions environnementales et sanitaires. Une attention particulière sera accordée aux ménages vulnérables dans les zones du programme pour l’amélioration des installations sanitaires. Il y aura également des avantages en termes de possibilités d’emploi et de moyens d’existence générés par le programme, l’autonomisation des femmes et des groupes de jeunes pour des transactions possibles le long de la chaîne de valeur de l’eau et de l’assainissement, par exemple des artisans formés pour construire les installations sanitaires. Cela contribuera à améliorer la qualité de vie de la population bénéficiaire et à assurer la disponibilité de l’eau pour l’agriculture (contribuant ainsi à la réalisation des High Five de la Banque).

Financement
Engagement : U.A 97 923 030,52
1 UAC = 1,4264 USD (Juillet 2021)

Groupe de la Banque Africaine de Développement

Page publiée le 25 juillet 2021