Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → Projets 2020 → Appui au centre d’alphabétisation de Bouchrieh accueillant des réfugiés irakiens et syriens à Beyrouth

2020

Appui au centre d’alphabétisation de Bouchrieh accueillant des réfugiés irakiens et syriens à Beyrouth

Liban

Titre : Appui au centre d’alphabétisation de Bouchrieh accueillant des réfugiés irakiens et syriens à Beyrouth

Pays : Liban
Localisation : Quartier de Bouchrieh à Beyrouth

Durée : 01/03/2020 // 28/02/2023

Contexte et problématique
L’Etat libanais est en défaut de paiement depuis mars 2020. La crise entraîne une augmentation des prix, la hausse du chômage et l’affaiblissement des classes les plus pauvres. Les populations réfugiées irakiennes et syriennes en sont les premières impactées, notamment les populations irakiennes qui ne bénéficient d’aucun plan d’aide humanitaire spécifique.

Dans ce contexte, les enfants sont livrés à eux-mêmes, beaucoup ne sont pas scolarisés et nombre d’entre eux tombent dans la mendicité, le travail illégal ou la drogue.

Concernant l’éducation, 13% des enfants réfugiés de 3 à 5 ans sont scolarisés ; 69% des enfants entre 6 et 14 ans et 22%, des jeunes entre 15 et 17 ans. Les barrières principales pour les enfants de 6 à 14 ans sont liées aux coûts (dont le transport 13% et le matériel scolaire 10%). Pour les jeunes de 15 à 17 ans non scolarisés, les barrières, outre celles liées au coût, sont également liées au travail (10%) et au mariage précoce (7%).

Face à cette situation, l’association « Toi, mon frère et compagnon de route » (Rayye oua Rafiq al Darb) a créé en 2013 un centre social et d’alphabétisation au coeur de Bouchrieh, quartier pauvre du Nord de Beyrouth, habité par des milliers de réfugiés irakiens et syriens. Ce centre est un lieu d’accueil et d’apprentissage scolaire de base (lecture, calcul, écriture) et de remise à niveau pour une centaine d’ enfants irakiens et syriens réfugiés âgés de 3 à 16 ans. De plus, un repas chaud quotidien leur est servi ainsi qu’à 60 personnes âgées et handicapées défavorisées, d’origine libanaise, résidant dans le quartier. Aujourd’hui, ce centre, fonctionnant majoritairement grâce à des dons, fait face à une demande croissante tant pour les enfants réfugiés que pour la population locale, dont le niveau de vie décroît. L’Oeuvre d’Orient Monaco contribue, avec l’Oeuvre d’Orient France, au soutien financier de ce centre (loyers, salaires des équipes) et à un accompagnement dans le suivi du projet et l’autonomisation de celui-ci.

En 2018, le centre a reçu la visite conjointe de Monsieur Tonelli, Conseiller de Gouvernement – Ministre des Relations Extérieures et de la Coopération et de Monsieur Gollnisch, Directeur Général de l’œuvre d’Orient.

Dans le cadre de l’appel à projets destiné aux Organismes de Solidarité Internationale (OSI) monégasques, ce projet a bénéficié en 2018 d’un appui financier d’un montant de 40.000 euros et en 2019 d’un appui de 44 700 euros.

Objectifs
Objectif général Apporter un appui aux populations vulnérables du quartier de Bouchrieh à Beyrouth (Liban).

Objectifs spécifiques Assurer, chaque année, une aide alimentaire pour les 182 bénéficiaires du centre social et d’alphabétisation de l’association « Toi, mon frère et compagnon de route » ; Apporter, chaque année, une prise en charge sociale et un soutien scolaire adaptés aux 122 enfants réfugiés, bénéficiaires du centre.

Porteur du projet : Œuvre d’Orient Monaco

Bénéficiaires
Bénéficiaires directs : 122 enfants réfugiés irakiens et syriens ; 60 personnes âgées libanaises ; 10 personnels du centre.

Bénéficiaires indirects : Les familles des 122 enfants réfugiés et des personnes âgées et handicapées ; Les habitants du quartier de Bouchrieh.

Financement : 126 000,00 €

Présentation

Page publiée le 30 juillet 2021