Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → Projets 2019 → Accélération de l’élimination du paludisme dans la région du Sahel

2019

Accélération de l’élimination du paludisme dans la région du Sahel

Sahel

Titre : Accélération de l’élimination du paludisme dans la région du Sahel

Région : Sahel
Localisation : Burkina Faso, Mali, Niger, Sénégal, Mauritanie, Gambie, Tchad, Cap-Vert

Durée : 01/01/2019 — 31/12/2024

Descriptif
La Coopération de Monaco a investi depuis une décennie plus de cinq millions d’euros dans la lutte antipaludique en Afrique australe. Les résultats positifs ont cependant été fragilisés par le phénomène d’El Nino.

Suite à ce partenariat, le constat a été fait que trois pays au Sahel — prioritaires pour la Coopération de Monaco - cumulaient 18% des décès mondiaux du paludisme : le Burkina Faso (première cause de mortalité des enfants de moins de cinq ans), le Mali et le Niger. Le présent programme, proposé par le Bureau Afrique de l’OMS, va permettre d’accélérer la riposte au Sahel en développant la coordination inter-pays.

Huit pays d’Afrique de l’Ouest sont concernés dont cinq pays prioritaires pour Monaco le Burkina Faso, le Mali, le Niger, la Mauritanie, le Sénégal ainsi que le Cap Vert, la Gambie et le Tchad.

Monaco avait accueilli en 2017 une réunion technique de l’OMS en présence des Programmes Nationaux de Lutte antipaludique de ces huit pays sahéliens et du Roll Back Malaria pour avancer sur la formulation de ce programme. L’Initiative, dénommée « Sahel Malaria Elimination Initiative », a été officiellement lancée par les Ministres de la Santé des huit pays en août 2018 à Dakar. L’ancienne Ministre de la Santé du Sénégal, Mme Awa Coll Seck, en a été nommée Ambassadrice de bonne volonté.

En 2020, la pandémie de COVID-19 a fragilisé la riposte contre le paludisme.

Objectifs
Objectif général du projet Accélérer la lutte contre le paludisme et son élimination dans huit pays de la région du Sahel en renforçant la collaboration et la coordination sous régionales.

Objectifs spécifiques : Contribuer au renforcement des capacités en ressources humaines de l’équipe d’appui interpays OMS / AFRO pour l’Afrique de l’Ouest, basée au Burkina Faso, afin d’améliorer la coordination des interventions de lutte contre le paludisme et d’accélération de l’élimination ; Soutenir les efforts visant à accélérer l’élaboration et l’adoption de politiques et de stratégies de lutte contre le paludisme à fort impact ; Renforcer le partage d’informations sur la surveillance du paludisme et l’utilisation des données sur le paludisme pour la prise de décision dans les pays ciblés ; Renforcer les capacités institutionnelles des programmes de lutte contre le paludisme et des instituts de recherche des pays grâce à un appui à la formation dans le cadre du renforcement général des systèmes de santé.

Porteur du projet : Organisation Mondiale de la Santé (OMS)

Bénéficiaires
Directs : les huit Programmes Nationaux de Lutte contre le Paludisme dans les pays ciblés, les huit Ministères de la santé, le personnel médical des provinces transfrontalières ciblées ;

Indirects : la population considérée à risque dans les huit pays (notamment les enfants de moins de cinq ans), soit 90% de la population totale de ces pays.

Financement : 2 000 000,00 €

Présentation

Page publiée le 13 août 2021