Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → Projets 2020 → Améliorer l’Accès à l’Eau et la Gestion de l’Environnement dans le District de Turkana (Kenya)

2020

Améliorer l’Accès à l’Eau et la Gestion de l’Environnement dans le District de Turkana (Kenya)

Kenya

Titre : Améliorer l’Accès à l’Eau et la Gestion de l’Environnement dans le District de Turkana (Kenya)

Pays : Kenya

Date : Janvier 2020 - Juin 2023 / 42 mois

Objectifs
* Assurer la pérennité des infrastructures hydriques dans le comté de Turkana * Constituer une équipe technique mobile assurant la maintenance des installations de pompage réparties sur le territoire * Promouvoir les énergies renouvelables pour améliorer les infrastructures actuelles

Présentation
Les ressources en eau du Kenya (rivières, lacs, eaux souterraines) sont irrégulièrement réparties géographiquement et varient selon les saisons. Les précipitations, principale source d’eau renouvelable, changent considérablement en fonction du lieu et de la période. Près de 80% du pays est classé comme aride ou semi-aride, le Kenya connaît ainsi un niveau élevé de vulnérabilité et d’insécurité hydrique aggravé par le changement climatique.

Cette situation limite considérablement l’accès à l’eau potable et à l’assainissement, ce qui entraine des conséquences importantes sur la sécurité alimentaire et la santé de la population.

Le comté de Turkana est situé dans les limites de l’ancienne province de la vallée du Rift. Au cours des dernières décennies, un réseau étendu (mais pas suffisant) de forages, de barrages et de terrassements a été développé le long de ce territoire, permettant l’accès à l’eau pour une part importante de la population.

Le projet a donc pour but de constituer et d’équiper une unité de techniciens mobiles, disponibles 365 jours par an, qui s’occuperont de la maintenance de plus de 160 installations de pompage réparties sur tout le territoire concerné.

Porteur du projet : :Caritas Lodwar

Projet Fondation Albert II

Page publiée le 31 juillet 2021