Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → Projets 2018 → Stabilisation et renforcement socio-économique des populations affectées par la migration irrégulière dans les zones de transit au Niger

2018

Stabilisation et renforcement socio-économique des populations affectées par la migration irrégulière dans les zones de transit au Niger

Niger

Titre : Stabilisation et renforcement socio-économique des populations affectées par la migration irrégulière dans les zones de transit au Niger

Pays : Niger
Localisation : Région d’Agadez et de Zinder

Dates : 3 ans : 19/11/2018 - 30/11/2021

Objectifs
Objectif global : Contribuer à favoriser la stabilisation et le relèvement socio-économique des populations directement affectées par la migration dans les zones de transit au Niger

Objectifs spécifiques : Soutenir des activités socio-économiques alternatives auprès des acteurs dépendants des retombées financières liées à la migration irrégulière Soutenir l’assistance fournie aux migrants ainsi qu’un accès aux services de base prioritaires et des opportunités économiques aux communautés de transit et de retour, tout en favorisant la cohésion communautaire Résultats attendus

Descriptif
Ce projet cible les institutions et acteurs locaux des régions d’Agadez et de Zinder. Compte tenu du développement de nouvelles routes vers la Méditerranée et de l’afflux de migrants et de Nigériens à partir des pays voisins, des mesures supplémentaires sont mises en œuvre pour soutenir davantage la gestion de la migration et la gouvernance au Niger. En particulier, l’action proposée complète, dans des zones ciblées, l’approche globale existante mise en œuvre jusqu’ici au Niger en atténuant l’impact de la migration sur les communautés de transit et en soutenant davantage les alternatives économiques des populations qui vivaient auparavant du trafic et des activités illégales liés à la migration. Cette action viendra également en complémentarité avec le programme sectoriel de l’éducation à travers ses volets de construction/réhabilitation des infrastructures scolaires, mais aussi de formation professionnelle des jeunes et des femmes. Le projet est mis en œuvre par la Haute autorité à la consolidation de la paix (HACP), avec l’appui des ONG Karkara et Garkua.

Bénéficiaires
Acteurs dépendants économiquement de la migration irrégulière Communautés de transit et de retour de migrants dans la région d’Agadez, y compris le long de la frontière algérienne et la région de Zinder Autorités locales dans les zones ciblées

Mis en œuvre : Haute autorité à la consolidation de la paix (HACP) ; ONG Karkara et Garkua

Financement : Fonds fiduciaire d’urgence de l’Union européenne pour l’Afrique,

Montant  : 7 600 000 EUR

Présentation (RCPA)

Page publiée le 13 août 2021