Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → Projets 2017 → Projet d’alphabétisation et d’apprentissage de métiers pour la lutte contre la pauvreté (PALAM) Sénégal

2017

Projet d’alphabétisation et d’apprentissage de métiers pour la lutte contre la pauvreté (PALAM) Sénégal

Sénégal

Titre : Projet d’alphabétisation et d’apprentissage de métiers pour la lutte contre la pauvreté (PALAM) Sénégal

Pays : Sénégal
Localisation : Le projet se déroule dans les régions de de Kaffrine, Diourbel, Fatick, Thiès et Kaolack au Sénégal.

Dates : 5 ans : 01/01/2017 - 31/12/2021

Objectifs
Objectif global Contribuer à la réduction de la pauvreté au sein des populations rurales et féminines en priorité, par l’accès à une alphabétisation fonctionnelle centrée sur les compétences et par l’accès aux services de micro finance favorisant l’auto-développement

Objectifs spécifiques Renforcer les capacités d’accès à une éducation de qualité des enfants (9 à 15 ans) déscolarisés de manière précoce et non scolarisés, avec un accent particulier sur la correction des disparités filles/garçons Répondre aux besoins éducatifs des jeunes et des adultes âgés de 16 à 24 ans pour leur assurer un accès équitable à des programmes de formation qualifiante et à la micro finance Permettre aux femmes travailleuses analphabètes et sans qualification âgées de 24 à 49 ans d’accéder aux opportunités d’alphabétisation fonctionnelle, de formation qualifiante et de financement de leurs activités

Descriptif
Financé par la Banque islamique de développement (BID), le « Projet d’Alphabétisation et d’Apprentissage de Métiers pour la lutte contre la Pauvreté (PALAM) » cible les femmes et les jeunes des régions de Kaffrine, Diourbel, Fatick, Thiès et Kaolack au Sénégal. Le projet s’inscrit dans l’Accord – Cadre global, signé à Dakar, entre le Gouvernement du Sénégal et la BID. Il est en harmonie avec le Document de stratégie de réduction de la pauvreté (DSRP) et le Programme de développement de l’éducation et de la formation (PDEF) du Sénégal. L’action vise à accompagner les populations rurales dont les femmes en particuliers à accéder à une inclusion financière.

Bénéficiaires  : 10 000 femmes et 8000 enfants

Mis en œuvre : Gouvernement du Sénégal

Financement : Banque islamique de développement
Montant  : USD 110 000 000

Présentation (RCPA)

Page publiée le 19 août 2021