Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → Projets 2018 → Gestion des eaux de ruissellement dans le Tchad sahélien (GERTS)

2018

Gestion des eaux de ruissellement dans le Tchad sahélien (GERTS)

Tchad

Titre : Gestion des eaux de ruissellement dans le Tchad sahélien (GERTS)

Pays : Tchad

Dates : 4 ans : 01/12/2018 - 30/11/2022

Objectifs
Objectif global  : Contribuer à l’amélioration de la sécurité alimentaire et nutritionnelle des populations des régions d’intervention du programme

Objectifs spécifiques : * Assurer une gestion durable et concertée aux producteurs agricoles et éleveurs ainsi que les autorités des bénéfices induits par la construction des vallées aménagées par des seuils d’épandage * Faire exploiter de manière durable et économique les espaces aménagés aux populations notamment les femmes, les jeunes et les personnes vulnérables vivant dans les périmètres des bas-fonds avec des seuils d’épandage * Promouvoir, faire connaitre et mettre à l’échelle l’approche d’aménagement des basfonds par les seuils d’épandage avec l’appui d’institutions et organisations publiques et privées

Descriptif
Financé par la coopération suisse au développement, le projet de gestion des eaux de ruissellement dans le Tchad sahélien (GERTS) vise l’aménagement des vallées avec des seuils d’épandage en vue de leur exploitation agro-pastorale, pour contribuer à l’amélioration des conditions de vie des agro-pasteurs des régions de Wadi-Fira, Ennedi Est, Ennedi Ouest et Batha. Le projet s’inscrit dans le cadre du plan quinquennal tchadien pour l’agriculture, qui encourage les investissements pour une meilleure maîtrise et gestion de l’eau et pour l’intensification et la diversification des productions agricoles. La Coopération suisse entend donc intervenir auprès des institutions afin de les accompagner à intégrer l’approche « seuils d’épandage » dans leur politique. La dimension genre est très importante dans le projet, afin que les femmes puissent être engagées dans des activités génératrices de revenus et s’investir en production maraîchère à but commercial et pour améliorer la nutrition.

Bénéficiaires  : 350 000 personnes dans quatre régions au centre-est du Tchad

Mis en œuvre : Coopération suisse au développement

Financement : Coopération suisse au développement
Montant  : CHF 6 000 000

Présentation (RCPA)

Page publiée le 20 août 2021