Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → Projets 2018 → PRÉVENTION DE LA SOUS-NUTRITION VIA UNE ASSISTANCE ALIMENTAIRE ET NUTRITIONNELLE AUX MÉNAGES TRÈS PAUVRES AVEC FEMMES ENCEINTES ET ALLAITANTES (FEFA) ET ENFANTS À RISQUE DE SOUS-NUTRITION DE 0 A 59 MOIS, DANS LA RÉGION DU SAHEL AU BURKINA FASO

2018

PRÉVENTION DE LA SOUS-NUTRITION VIA UNE ASSISTANCE ALIMENTAIRE ET NUTRITIONNELLE AUX MÉNAGES TRÈS PAUVRES AVEC FEMMES ENCEINTES ET ALLAITANTES (FEFA) ET ENFANTS À RISQUE DE SOUS-NUTRITION DE 0 A 59 MOIS, DANS LA RÉGION DU SAHEL AU BURKINA FASO

Burkina Faso

Alliance Technique d’Assistance au Développement (ATAD)

Titre : PRÉVENTION DE LA SOUS-NUTRITION VIA UNE ASSISTANCE ALIMENTAIRE ET NUTRITIONNELLE AUX MÉNAGES TRÈS PAUVRES AVEC FEMMES ENCEINTES ET ALLAITANTES (FEFA) ET ENFANTS À RISQUE DE SOUS-NUTRITION DE 0 A 59 MOIS, DANS LA RÉGION DU SAHEL AU BURKINA FASO

Pays : Burkina Faso
Localisation : 16 villages de la commune de Gorom-Gorom/province de l’Oudalan( Assinga1, Assinga 2, Belel Seno, BosseyeBarabéBosseyeDogabé, Bosseye Etage, Debentia, Djide N’Darga, Ferel, Longuitiguel, N’Darga, Petoye, Takoye, Tasmakatt, Tidmarel et Set Serré)

Dates : 5 mois (Juin à Octobre 2018)

Objectif (s)  : L’objectif global du projet est de « Contribuer à la réduction de la sous-nutrition et de l’insécurité alimentaire des ménages très pauvres au Burkina Faso ». De façon spécifique, l’action vise à : Réduire le déficit de survie et de protection des moyens d’existence des ménages vulnérables et prévenir la sous-nutrition des enfants de moins de 5 ans dans la région du Sahel durant la période de soudure 2018

Résultats escomptés
* R1 : 5200 ménages TP avec enfants à risque de 0-59 mois reçoivent de transferts inconditionnels leur permettant de réduire leur déficit de survie et la protection de leurs moyens d’existence pendant quatre mois (juin-sept 2018
* R2 : 2500 enfants de 6-23 mois et 2000 FEFA des ménages ciblés reçoivent une alimentation spécifique appropriée ou sont référés vers les centres de santé pour la Prise en charge intégrée de la malnutrition aiguë (PECIMA)
* R3 : Les dynamiques de concertation, de coordination au niveau locale et national dans la mise en œuvre de la réponse soudure sont renforcées

Bénéficiaires  : 1249 Ménages Très Pauvres (TP) avec enfants à risque de malnutrition : 402 Femmes enceintes, femmes allaitantes (FEFA) 404 Enfants de 6-23 mois

Budget du projet  : ECHO : 1 500 000 euros soit 983 935 500 F CFA (6 mois max)

Présentation (ATAD)

Page publiée le 6 août 2021