Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → Projets 2020 → PROJET D’APPUI À LA BONNE GOUVERNANCE LOCALE DANS LES SECTEURS DES MINES ET DE LA SÉCURITÉ (PAGL-MS) BURKINA FASO

2020

PROJET D’APPUI À LA BONNE GOUVERNANCE LOCALE DANS LES SECTEURS DES MINES ET DE LA SÉCURITÉ (PAGL-MS) BURKINA FASO

Burkina Faso

Alliance Technique d’Assistance au Développement (ATAD)

Titre : PROJET D’APPUI À LA BONNE GOUVERNANCE LOCALE DANS LES SECTEURS DES MINES ET DE LA SÉCURITÉ (PAGL-MS) BURKINA FASO

Pays : Burkina Faso
Localisation : * Région du centre Nord : Province du Sanmatenga (Kaya, Boussouma, Korsimoro), Province du Namentenga (Tougouri, Yalgo et Bouroum) ; * Région du plateau central : Province de l’oubritenga (Ziniaré, Zitenga), Province du Ganzourgou (Boudry et Mogtédo) ; * Région de la boucle du Mouhoun : Province des Balés (Siby, Poura, Bana et Bagassi), province du Mouhoun ( Safané et tchériba)

Dates : Vingt quatre (24) mois : Septembre 2020 à Aout 2022

Objectif (s)
L’objectif global de l’action est de « Contribuer au renforcement des capacités des OSC spécialisées dans le contrôle citoyen, la veille et la lutte contre la "petite" corruption dans les secteurs des mines et de la sécurité »
L’objectif spécifique vise à « renforcer les capacités d’influence et du suivi contrôle de la qualité de la gouvernance en lien avec l’accès aux services sociaux de base au plan national et local ».

Résultats attendus
1. Le renforcement des capacités des parties prenantes améliore l’appropriation des mécanismes et cadres de redevabilité ainsi que la participation citoyenne pour une meilleure gouvernance dans le secteur de la mine et de la sécurité ainsi que dans la lutte contre la "petite" corruption ;
2. La veille et le contrôle citoyen des OSC spécialisées renforcent la bonne gouvernance et la redevabilité des parties prenantes dans la gestion des fonds publics et la lutte contre la corruption dans un contexte d’insécurité ;
3. L’action de veille et de contrôle citoyen de la société civil influence la gouvernance au sein des mines (Industriel et artisanal) pour un meilleur impact des conditions de vie des populations et le développement local ;
4. La confiance entre les FDS et les populations s’est améliorée grâce à la mise en place d’une veille communautaire et d’un mécanisme communautaire d’alerte précoce.

Partenaires  : • Alliance Technique d’Assistance au Développement (ATAD) lead ; • Réseau Afrique Jeunesse (RAJ) ; • Le Centre de Recherche et d’Intervention en Genre et Développement (CRIGED)

Financement : UNION EUROPEENNE
Budget du projet  : 526 316,47 EURO (Soit 345 240 972,71 FCFA)

Présentation (ATAD)

Page publiée le 6 août 2021