Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Nouvelles publications → 2021 Impression à la demande → Contribution à l’étude des amas coquilliers du Gandoul (delta du Saloum, Sénégal) - Approche archéologique et ethnoarchéologique

Editions Universitaires Européennes (2021)

Contribution à l’étude des amas coquilliers du Gandoul (delta du Saloum, Sénégal) - Approche archéologique et ethnoarchéologique

Michel Waly DIOUF

Titre : Contribution à l’étude des amas coquilliers du Gandoul (delta du Saloum, Sénégal) - Approche archéologique et ethnoarchéologique

Auteur (s)  : Michel Waly DIOUF
Editeur  : Editions Universitaires Européennes
Date de parution : 15.06.2021
Pages : 656

Présentation
Les sites coquilliers du Gandoul n’ont été identifiés comme résultante de l’activité anthropique qu’aux années 1930. Leur formation fait suite à une exploitation millénaire et encore en cours des ressources naturelles. Nos travaux archéologiques et ethnoarchéologiques ont permis de savoir que l’établissement puis l’abandon définitif des villages saisonniers et/ou permanents, ayant pour activité principale l’exploitation des mollusques, auraient engendré la formation des buttes coquillières. Le déclin des villages saisonniers entraîne naturellement le ralentissement de l’édification des amas.L’examen des coquillages fossiles a permis d’identifier les différentes espèces et d’évaluer la consommation ancienne et actuelle des mollusques. Les changements alimentaires associés aux effets de la dégradation du climat ont fait que certains gastéropodes (rares ou disparus) ne sont plus consommés. Actuellement, les sites du Gandoul souffrent de réelles difficultés de conservation liés soit à l’urbanisation, soit à l’exploitation intense et clandestine dont ils font objet. Beaucoup d’entre eux ont partiellement ou entièrement disparu, provoquant du coup une destruction du patrimoine national.

Annonce de l’ouvrage et achat (€ 108,90 en 2021)

Page publiée le 4 août 2021