Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → ONG/NGO Coopération décentralisée → Burkina Faso → Gulmu pompage solaire (GPS) - Phase 1 Burkina Faso

2020

Gulmu pompage solaire (GPS) - Phase 1 Burkina Faso

Burkina Faso

Titre : Gulmu pompage solaire (GPS) - Phase 1 Burkina Faso

Pays : Burkina Faso
Lieu : Fada N’gourma

Dates : 2020 : 12 mois

Partenaires : AE Adour-Garonne Toulouse Electriciens sans frontières Pantin Tin Tua Fada N’gourma

Contexte
L’ONG Electriciens Sans Frontières (ci-après ESF) prévoit de créer ou de réhabiliter des sites de pompage et de stockage d’eau à l’est du Burkina Faso, dans 20 lieux de vie communautaires, appelés « Diémas », unités déconcentrées dévolues en particulier à l’alphabétisation et la formation, mais également à l’appui de micro-projets locaux, en lien avec le développement d’activités génératrices de revenus. Cette opération, découpée en 2 tranches, bénéficierait à 3 500 élèves et enseignants, ainsi qu’aux populations avoisinantes, soit 25 000 villageois.

Descriptif
Suite à une étude hydrogéologique, conduite en 2019, ESF a identifié une première tranche de six sites à équiper, objet de la présente demande d’aide : 3 forages à réaliser et 3 sites à réhabiliter, d’octobre 2020 à juin 2021 (saison sèche). Les quatorze autres sites feront l’objet de la tranche 2 (octobre 2021 - juin 2022). A noter que tous les équipements seront situés dans l’enceinte (fermée) du Diéma.

Les actions prévues sont les suivantes :
Travaux : Pour chacun des 6 Diémas, creusement ou réhabilitation des forages, installation d’une pompe à énergie solaire, réalisation d’un réservoir et mise en place d’une borne fontaine

Mesures d’accompagnement / formations :
Pour chaque Diéma, il est prévu : * de former un responsable technique à la maintenance et à l’entretien des installations. - de créer un comité de gestion de l’eau, qui aura en charge la gestion du compte bancaire, et le suivi des opérations (recettes, dépenses), et de le former, * de mettre en place la tarification du service. Les fonds seront collectés et gérés par le Diéma, via un compte bancaire spécialement dédié, avec une obligation de traçage et rédaction de rapports sur les flux financiers entrants et sortants. * de sensibiliser les élèves et les villageois à l’hygiène. Pour les élèves, cette sensibilisation est déjà intégrée aux programmes d’enseignement des Diémas. S’agissant des villageois, 2 sessions sont envisagées, pour chacun des sites (2 jours/site).

Bénéficiaires  : 7.040 bénéficiaires.

Budget global : 155.000 €

Programme Solidarité Eau (pS-Eau)

Page publiée le 30 août 2021