Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → ONG/NGO Coopération décentralisée → Burkina Faso → EAU POTABLE POUR LES DÉPLACÉS À GOUNGHIN (BURKINA FASO)

2021

EAU POTABLE POUR LES DÉPLACÉS À GOUNGHIN (BURKINA FASO)

Burkina Faso

Titre : EAU POTABLE POUR LES DÉPLACÉS À GOUNGHIN (BURKINA FASO)

Pays : Burkina Faso
Lieu : Commune de Gounghin

Dates : 2021/ 2023

Partenaires
Partenaire (s) du projet : Commune de Gounghin ; PPI Burkina SA ; Association des Usagers de l’Eau de Gounghin (AUE)
Partenaire (s) financier : Syndicat des Eaux d’Ile-de-France (SEDIF)

Présentation
Depuis 2015 le Burkina Faso est la cible de plusieurs groupes armés et le théâtre d’assassinats et d’affrontements récurrents et intenses aux conséquences humanitaires catastrophiques. Cette situation a entraîné actuellement le déplacement d’environ 3 500 personnes en provenance de l’Est du pays dans la Commune de Gounghin et ce nombre va certainement croitre de jour en jour. Elles fuient la violence des affrontements, par crainte pour leur vie mais aussi parce qu’elles n’ont plus accès dans leur village d’origine aux services sociaux de base, tels que l’eau potable, l’éducation ou la santé. A Gounghin, ces déplacés sont accueillis et logés par la population locale, qui fait preuve d’une grande solidarité en dépit de ses maigres ressources. Les différents acteurs, communaux, communautaires et étatiques, collaborent entre eux pour répondre à l’urgence.

Les communautés qui accueillent les déplacés partagent leurs maigres ressources avec les personnes déplacées et les ressources en eau de la zone déjà insuffisantes sont soumises à une forte pression. En plus de cette situation d’insécurité, s’ajoute la pandémie du COVID 19 qui vient éprouver davantage les ressources en eau.

Experts-Solidaires appuie la commune de Gounghin à améliorer les conditions sociales et sanitaires des populations déplacées et celles du centre de la commune par l’amélioration et l’élargissement du service d’eau potable.

Résultats directs attendus
* La population déplacée par les combats dans l’Est du Burkina a accès à l’eau potable * L’approvisionnement en eau est augmenté de 60 m3/jour (débit de 5m3/h avec environ 12h de pompage) * Le réseau de Gounghin est étendu de 7,5 km * Le niveau de connaissance en hygiène est élevé * La facilité d’avoir accès à l’eau pour le lavage régulier des mains (situation pandémie COVID 19)

Experts-Solidaires

Page publiée le 29 août 2021