Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → Projets 2020 → Gouvernance renforcée et développement économique au Nord du Mali

2020

Gouvernance renforcée et développement économique au Nord du Mali

Mali

Titre : Gouvernance renforcée et développement économique au Nord du Mali

Renforcement du leadership des collectivités de 10 organisations agropastorales et des services techniques pour accroître la souveraineté alimentaire et la résilience des populations vulnérables face à l’insécurité et le changement climatique.

Pays : Mali
Localisation : Région de Tombouctou, Cercle de Gourma Rharous, communes de Rharous, Gossi et Bambara Maou

Dates : 2020 -2021

Contexte
Le Cercle de Gourma Rharous se situe dans la zone des trois frontières fait face à une crise multidimensionnelle (conflits armés, aléas climatiques, …). Ce projet appuie 3 collectivités et 26 organisations paysannes locales (dont 10 organisations de femmes) sur trois composantes que sont les investissements des collectivités, l’appui à des filières porteuses de développement économique local et le dialogue social pour un retour à la paix

Descriptif
Un fonds d’investissement pour les 3 communes permet de construire ou de réhabiliter des infrastructures sociales et économiques afin d’améliorer les conditions de vie des populations agropastorales. Un autre fonds d’investissement permet aux organisations paysannes (OP), sur la base de filières porteuses de développement (productions animales et pêche, productions végétales, artisanat, filière gomme arabique) de développer leurs activités (investissement, capital de production, transformation, …). Le travail sur les schémas d’aménagement des ressources pastorales et la création /redynamisation des Commissions Foncières (COFO) doit permettre d’identifier des actions réduisant les tensions agriculteurs – éleveurs – pêcheurs. La formation de relais communautaires en santé humaine, d’éleveurs relais en santé animale et la mise en place de plan de contingence et de réponse doit permettre d’identifier rapidement des épidémies en santé humaine et animales (y compris les zoonoses dans le cadre du One Health) et d’y répondre au plus vite dans un Cercle régulièrement frappé par ces épidémies (rougeole chez les hommes, clavelée chez les petits ruminants, charbon bactéridien ou anthrax (zoonose)).

Partenaires techniques : AOPP, Maires, Services techniques locaux ; Bénéficiaires : 10 organisations agropastorales (3 560 bénéficiaires directs), et services techniques locaux

Bailleur principal : AFD
Financement : 1,5 millions d’€ pour une durée de 18 mois,

Agronomes et Vétérinaires Sans Frontières (AVSF)

Page publiée le 14 août 2021