Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → ONG/NGO Coopération décentralisée → Palestine → Implication de la population dans les plans d’aménagement du territoire à Jérusalem

2019

Implication de la population dans les plans d’aménagement du territoire à Jérusalem

Palestine/Israel

Entraide Protestante Suisse (EPER)

Titre : Implication de la population dans les plans d’aménagement du territoire à Jérusalem

Pays : Palestine/Israel
Localisation : Jerusalem Est

Date : 1er avril au 31 décembre 2019. Le projet sera poursuivi en 2020

N° de projet EPER : 605.345

Objectifs
L’« Arab Center for Alternative Planning » (ACAP) entend créer une instance qui analyserait la situation en matière de planification urbaine à Jérusalem-Est de manière systématique et gèrerait toutes les stratégies, décisions et propositions y relatives pour la région. L’objectif du projet est d’analyser et de documenter la région concer née, ce à tous les niveaux pertinents en matière de planification et d’influencer l’avenir de la ville en intervenant au plus tôt dans le processus de planification. Outre les tâches de planification professionnelle, nous collaborerons directement avec la population dans le cadre du projet : elle participera notamment au processus d’aménagement urbain. En effet, nous souhaitons instaurer une approche partici pative, où les groupes les plus marginalisés des communes, comme les femmes et les jeunes, peuvent faire entendre leur voix

Bénéficiaires  : Les bénéficiaires incluent les expertes et experts palestiniens en matière de plani fication, le corps étudiant en géographie et urbanisme de l’Université d’Al Quds, les experts en droit et en aménagement du territoire, les membres du « Engineers Association - Jerusalem Center », les ONG et décideurs locaux, les acteurs écono miques (personnes qui ont une incidence sur les décisions économiques, telles que les individus, les ménages, les entreprises et les gouvernements), la chambre de commerce de Jérusalem, les groupes de femmes et de jeunes et les responsables de communes. En cas de besoin, le centre ACAP s’adressera aux autorités israéliennes et l’Université Al Quds contactera les acteurs internationaux et les bénéficiaires.

Activités
La première étape consistera à fonder un comité public constitué de trois membres du personnel de l’ACAP ou de l’Université Al Quds, de trois représentantes ou repré sentants de la commune de Jérusalem et d’un représentant de l’Entraide Protestante Suisse (EPER). La situation actuelle (notamment juridique) ainsi que les améliorations visées seront analysées et les résultats communiqués aux communautés et médias locaux. l s’agira également de contacter les décideurs, en particulier les membres du Knes set (parlement israélien), de l’Autorité palestinienne et du parlement palestinien. Les planificatrices et planificateurs locaux seront ensuite formés. Enfin, des plans alternatifs devront être soumis. A ce jour, toutes les activités de planification, y compris à Jérusalem-Est, sont mises en œuvre par les autorités israéliennes. Tous les recours et propositions doivent donc leur être envoyés

Partenaires  : The Arab Center for Alternative Planning » (ACAP). L’ACAP travaille en collabo ration avec l’Université Al Quds sur ce projet

Budget 2019 : CHF 25000

Présentation : HEKS/EPER

Page publiée le 13 août 2021